Couverture du journal du 16/05/2024 Le nouveau magazine

Jantes Alu Services arrive en Vendée

Spécialisée dans la rénovation de jantes aluminium, la franchise Jantes Alu Services a ouvert récemment son premier atelier en Vendée, à Mouilleron-le-Captif, près de La Roche-sur-Yon.

jantes, alu, services, Vendée, Tiphaine Lizé

Tiphaine et Bertrand Lizé, gérants de la franchise Jantes Alu Services en Vendée. ©Jantes Alu Services

Basée en Ille-et-Vilaine, la franchise Jantes Alu Services s’installe en Vendée. Spécialisée dans la rénovation de jantes aluminium, elle a ouvert le 5 juin dernier son premier atelier dans le département, à Mouilleron-le-Captif, près de La Roche-sur-Yon. C’est le 11e du réseau créé en 2010. Depuis deux ans, ce marché de niche se développe à l’échelle nationale sous forme de franchise. Le cahier des charges stipule qu’il ne peut y avoir qu’un seul site par département.

Tiphaine Lizé, la gérante, est associée avec son mari Bertrand, concessionnaire automobile dans la région nantaise. « C’est par ce biais qu’il a découvert Jantes Alu Services. Face à la pénurie de main-d’œuvre, il a tout de suite vu l’intérêt pour son atelier carrosserie et depuis sous-traite toutes les rénovations de jantes », explique Tiphaine. « Ce qui m’a plu, c’est le côté durable de l’activité : réparer plutôt que jeter. Le principal objet de notre travail, c’est la rénovation complète des jantes aluminium, mais on répare aussi les fissures et on fait du dévoilage. »

Ses clients sont composés à 70 % de professionnels de l’automobile (concessionnaires, vendeurs de véhicules d’occasion, experts automobiles…). « Ce qui fait notre force, souligne Tiphaine Lizé, c’est que nous nous occupons de l’enlèvement des jantes et de leur restitution dans les trois jours qui suivent pour tous nos clients professionnels. Le territoire est quadrillé et nous organisons des tournées par secteur sur toute la Vendée, voire jusqu’à Niort. »

Pour les accompagner dans le développement de leur activité, Tiphaine et son associé ont embauché un commercial itinérant et trois techniciens. « Dans les prochains mois, nous souhaitons recruter deux autres techniciens. Nous formons sur place. Ces postes ne nécessitent pas de compétences particulières. Il faut juste avoir une appétence pour l’automobile et être minutieux. »