Couverture du journal du 02/12/2022 Consulter le journal

Duret loue des logements meublés aux entreprises

En Vendée, pour répondre à la problématique du logement temporaire des salariés, Duret Tout L’immobilier, filiale du groupe Duret, propose aux entreprises une offre de logement meublé.

Vendée, Duret, logement meublé, salarié, entreprise

Exemple de logement meublé pour entreprise proposé par Duret Tout L’immobilier. ©Groupe Duret

Loger des salariés pour un événement professionnel ou une formation, héberger un nouveau collaborateur résidant hors région le temps de sa période d’essai ou trouver une solution pérenne pour lui et sa famille : des situations coûteuses et qui virent parfois au casse-tête pour les entreprises. Pour répondre à ces problématiques, Duret Tout L’immobilier, filiale du groupe Duret dont le siège social se trouve à Montaigu, leur propose depuis cette année une offre de logement meublé, essentiellement des T1 (à partir de 450 € par mois) et T2 (à partir de 550 € par mois), et quelques T3 (à partir de 750 € par mois).

Ces logements se trouvent au sein de résidences mixtes construites par le groupe Duret, avec à la fois de l’habitat principal (propriété ou location classique), et, en fonction de la demande, des locations meublées. S’ils ne sont pas réservés par les entreprises, ces meublés seront loués en direct à des particuliers.

Un seul contrat de location de longue durée (baux de trois à six ans) est établi entre l’entreprise et DuretGest, le gestionnaire, autre filiale du groupe. De son côté, l’entreprise signe une convention d’occupation avec son salarié pour quelques mois. Elle peut éventuellement prendre en charge le loyer, en partie ou totalement. En option, le salarié peut bénéficier de services supplémentaires payants comme la fourniture et le nettoyage de son linge ou le ménage.

À ce jour, en Vendée, 22 logements sont occupés par des entreprises, des administrations et associations à La Roche-sur-Yon, soit huit contractualisations au total. Pour des logements en cours de construction, 21 ont d’ores et déjà été réservés à La Roche-sur-Yon et Les Herbiers. Le centre hospitalier psychiatrique Mazurelle a même décidé d’aller plus loin en investissant pour ses salariés dans l’achat de sept logements, non meublés cette fois-ci.

« En 2024, nous serons en capacité de proposer jusqu’à 250 logements sur cette offre meublée avec des villes supplémentaires comme Montaigu, Le Poiré-sur-Vie, Les Achards, Saint-Philbert-de-Bouaine mais aussi Cholet et Gorges », indique Romain Couillaud, responsable activité immobilier d’entreprise au sein du groupe Duret.