Couverture du journal du 30/09/2022 Consulter le journal

[ Dossier Hôtellerie-Restauration ] Mathilde Bour, directrice générale des restaurants Berlin 1989 « Nous affichons moins de 2 % de turn-over »

Face aux difficultés de recrutement qui pèsent dans la restauration, Mathilde Bour, directrice générale des restaurants Berlin 1989 à Nantes, arrive à fidéliser ses équipes grâce à une politique RH innovante.

Mathilde Bour, directrice générale, des restaurants Berlin 1989 à Nantes.

Mathilde Bour, directrice générale, des restaurants Berlin 1989 à Nantes. © D.R.

Situé pour l’un de ses établissements au Petit Port, à Nantes, le restaurant Berlin 1989 n’a pas attendu la crise sanitaire pour revoir sa politique de gestion du personnel : « Recruter était déjà compliqué avant le Covid, c’est pourquoi nous avons choisi de refondre totalement notre politique RH il y a quatre ans. Nous avons recréé chaque fiche de poste détaillée, avec une augmentation salariale à la clé et un plan de formation suivi. Nous avons aussi instauré le badge, qui garantit le paiement des heures supplémentaires effectuées. Nous avons enfin mis en place des primes annuelles avec des objectifs individualisés en fonction des points forts et points faibles de chaque salarié : ponctualité, tenue, accueil client… Tout cela nous permet aujourd’hui d’avoir seulement 2 % de turn-over et une moyenne d’âge très jeune au sein de nos équipes», indique Mathilde Bour.

Au-delà de l’amélioration des conditions de travail, la communication entre direction et salariés s’avère un bon outil de fidélisation des équipes : « L’humain doit être au cœur de la restauration et il est indispensable d’avoir des moments d’échanges réguliers avec nos équipes. Grâce à leur retour du terrain, on peut agir sur les difficultés qu’ils rencontrent au quotidien, au travail, mais aussi dans leur vie personnelle. On les aide par exemple parfois à gérer des problèmes administratifs. D’autre part, il est impératif pour nous de rester en mode projet et de communiquer auprès d’eux pour leur montrer que la marque continue de se développer. C’est pour eux à la fois une source de motivation et de fierté. »

UN ACCORD D’INTÉRESSEMENT DES SALARIÉS EN PROJET

Consciente que ses salariés ne travaillent pas chez Berlin 1989 par hasard, « mais plutôt pour la convivialité qui y règne », Mathilde Bour compte bien évidemment accentuer cette politique RH dans les années à venir. « La grosse nouveauté sur laquelle nous travaillons, c’est l’accord d’intéressement des salariés, qui devrait être signé courant février. Nous comptons y intégrer des indicateurs très précis, comme les avis clients, le chiffre d’affaires, la qualité du nettoyage… C’est innovant dans le sens où c’est un moyen pour les salariés de prendre pleinement part au succès ou au non-succès de l’entreprise. Tout cela sera suivi de très près, avec les résultats des indicateurs affichés dans les vestiaires au fil des mois. Ainsi, les salariés sauront où ils en sont et pourront amener leur pierre à l’édifice tout en se responsabilisant. »

Enfin, pour renforcer l’esprit d’équipe tout en offrant du bon temps à ses salariés, Mathilde Bour leur propose également une « sortie staff» tous les trois mois. « La dernière a eu lieu dans un spa et tout le monde a vraiment apprécié de se faire bichonner. Ça permet également d’entretenir la convivialité au sein des équipes tout en sortant du cadre professionnel. »

Après avoir ouvert avec succès un deuxième établissement en décembre 2019 à Saint-Herblain, le groupe a entamé en octobre dernier les travaux d’un troisième restaurant. Il s’agit « d’un bistrot berlinois à la déco années 50/60 » qui ouvrira dès avril place de l’Abbé Pierre, dans le quartier République de l’Île de Nantes. Si « le recrutement des 14 futurs collaborateurs est bien engagé», les 45 salariés du groupe sont eux aussi invités à y participer par « le biais de primes de cooptation ». Une preuve de plus que la politique RH du groupe Berlin 1989 est parfaitement dans l’air du temps.

Retrouvez notre article sur l’Hôtellerie-Restauration marche sur des œufs