Couverture du journal du 27/05/2022 Consulter le journal

[ Dossier : Économie du sport ] Athlètes : les entreprises vendéennes aux petits soins

Le Team sport Vendée fait appel aux entreprises pour financer les carrières des sportifs vendéens de haut niveau en vue des JO 2024. Et se mobilise pour les aider à développer la pratique du sport par leurs salariés.

Enzo Grau, athlètes

Enzo Grau © Nadia Poorjabar

La Vendée a décidé de se mobiliser pour garder sur son territoire et dans le club qui les a formés les sportifs promis à de belles carrières. Le comité départemental olympique et sportif (CDOS), le conseil départemental et les collectivités locales ont donc lancé officiellement le 14 décembre 2021 une structure associative et indépendante pour piloter et financer l’aventure olympique des athlètes vendéens. « Un sportif de haut niveau dépense de 25 000 à 30 000 € par an pour son équipement, ses déplacements et son team, du préparateur physique et mental au diététicien, en passant par le kinésithérapeute ou l’ostéopathe, précise Jean-Philippe Guignard, président du CDOS. Les clubs locaux n’ont pas les moyens de suivre ». Baptisée Team sport Vendée, l’association créée en septembre 2020 veut fédérer le monde du sport, les entreprises et les associations autour de cet objectif. Elle se donne aussi pour but de développer la pratique sportive en entreprise.

16 ATHLÈTES VENDÉENS DANS LE TEAM SPORT VENDÉE

Concrètement, l’adhésion (dit contrat de partenariat) des entreprises à l’association – de 600 à 8 000 € par an selon le « Pass’sport » choisi –, servira à financer le budget des athlètes vendéens pour atteindre leurs objectifs sportifs en restant licencié(e)s dans un club du département. Le Team sport Vendée va ainsi soutenir 16 sportifs de haut niveau sélectionnés sur leurs résultats et qui ont fait acte de leur candidature pour rentrer dans le Team. Un jury, composé du CDOS, des collectivités et des entreprises adhérentes, étudie les dossiers. Parmi les premiers sportifs sélectionnés, une douzaine pourra prétendre à participer aux JO 2024. Cinq ont déjà participé aux JO de Tokyo. L’association accompagne aussi les champions des disciplines qui ne figurent pas aux Jeux olympiques comme Virgil Imbert, vice-champion du monde de wave-ski.

Selon leur niveau de cotisation, les entreprises vendéennes peuvent choisir de suivre la carrière du sportif qui les représente le mieux. En retour, l’athlète donnera de son temps pour sensibiliser les salariés au sport, au handicap et à la santé ou pour participer aux événements maison. Les entreprises du Team vont aussi bénéficier de conseils et d’ateliers pour développer la pratique d’activités physiques et sportives auprès de leurs salariés. Elles participeront aux événements sportifs de haut niveau en Vendée et pourront avoir des facilités pour l’obtention de places pour les Jeux Olympiques 2024.

Le Team sport Vendée espère recueillir entre 100 000 et 150 000 € par an grâce aux cotisations des entreprises. Sodebo, La Boulangère, les transports Mousset et Fleury Michon sont les premières sociétés à s’être engagées. L’association poursuivra bien sûr sa mission au-delà des Jeux olympiques 2024 afin d’accompagner et de promouvoir sports et sportifs en Vendée. Le Team a aussi pour objectif de travailler avec la CCI Vendée à la reconversion professionnelle des athlètes qui jonglent, le temps de leur carrière sportive, entre vie professionnelle et entraînements.

 

Découvrez le Dossier : [ [ Dossier ] Économie du sport ]