Couverture du journal du 27/05/2022 Consulter le journal

[ Dossier : Économie du sport ] Anapack « une nouvelle dimension grâce au sponsoring »

Jeune société nantaise spécialisée dans la communication publicitaire d’entreprise, Anapack a développé son activité grâce à un partenariat avec les Neptunes, les handballeuses professionnelles de Nantes. Depuis, sa dirigeante s’est engagée auprès de trois autres clubs nantais.

Anaëlle Roussin, directrice d’Anapack, aux côtés du speaker des Neptunes, Baptiste Leboissetier.

Anaëlle Roussin, directrice d’Anapack, aux côtés du speaker des Neptunes, Baptiste Leboissetier. © D. R.

Qui a dit que le sponsoring était réservé aux grosses entreprises ? Impossible que ce soit Anaëlle Roussin, à la tête d’Anapack, une jeune entreprise nantaise spécialisée dans les objets publicitaires, le textile personnalisé et les cadeaux d’affaires. La dirigeante de la TPE de trois salariés a en effet choisi, dès sa deuxième année d’activité, de devenir partenaire des Neptunes, l’équipe professionnelle féminine de handball de Nantes. « Ayant tout juste lancé ma boîte, il m’est apparu naturel de soutenir une équipe féminine, précise la jeune femme, d’autant plus que j’avais pratiqué le hand quand j’étais plus jeune. »

Comme le feeling est vite passé entre la jeune directrice et les responsables des partenariats des Neptunes, « cela a été une évidence d’ajouter ma pierre à l’édifice, d’autant que j’étais en parfaite adéquation avec les valeurs véhiculées par le club : l’entraide, l’esprit d’équipe, la combativité… Des valeurs proches de celles qui me tiennent à cœur pour gérer mon entreprise ».

Pour Anapack, les retombées positives de ce premier partenariat ne se sont pas fait attendre : « Ce sponsoring m’a rapidement permis de prendre une nouvelle dimension, notamment sur toute la partie business. Il m’a aidé à définir une stratégie commerciale et à être plus performante dans mes prospections. Assister aux matchs des Neptunes m’a aussi permis de développer mon réseau et de rencontrer des dirigeants, qui sont ensuite devenus clients. Et de gagner en visibilité lors des rencontres, sur les réseaux sociaux ou sur le site internet des Neptunes. »

LE SPORT, MARCHÉ D’EXPANSION POUR ANAPACK

Devant le succès de ce premier partenariat, Anaëlle Roussin a décidé d’en mettre en place trois autres avec les féminines du Volley-Ball Nantes (VBN), l’équipe masculine du Nantes Rezé Métropole Volley (NRMV), et les Corsaires, les hockeyeurs nantais. « Comme je ne peux plus assister à toutes les rencontres, j’en profite pour faire gagner des pass VIP à des clients ou des prospects, via des jeux-concours sur les réseaux. Là encore, c’est une pratique qui porte ses fruits sur le plan commercial », précise la dirigeante. Le sport est donc incontestablement un marché d’expansion pour Anapack, qui réalise désormais des objets personnalisés ou du textile imprimé en local pour chacun de ses partenaires. « Le fait que notre activité soit régulièrement mise en avant par nos partenaires est également source de développement. Par exemple, en décembre dernier, j’ai été interviewée par le VBN. Parmi les partenaires du club, Vinci Construction a vu la vidéo de présentation de notre entreprise et a décidé de nous commander des box sur-mesure contenant des goodies et de l’épicerie locale. Si ces partenariats gagnants-gagnants mis en place par amour du sport peuvent générer du business, c’est évidemment formidable et je ne vais pas m’en priver », conclut Anaëlle Roussin.

Découvrez le Dossier : [ [ Dossier ] Économie du sport ]