Couverture du journal du 01/07/2024 Le nouveau magazine

D-Ice Engineering équipe la nouvelle flotte de LDA

La start-up nantaise D-Ice Engineering vient de recevoir une commande de Louis Dreyfus Armateurs (LDA) pour équiper sa nouvelle flotte de navires à propulsion vélique avec sa solution de pilote automatique (nommé Oceanics).

D-Ice

La commande reçue par D-Ice porte sur une solution avancée de pilote automatique baptisée Oceanics pour la nouvelle flotte de navires à propulsion vélique de Louis Dreyfus Armateurs. Photo D-Ice

Une belle prise pour la deeptech créée en 2015 qui s’appuie sur des jumeaux numériques permettant de modéliser la navigation des bateaux de travail afin de réduire leur impact carbone.


Lire aussi
Transport maritime : huit start-up dans le vent


Les trois navires équipés du pilote automatique développé par D-Ice seront destinés au transport des sous-ensembles d’avion Airbus, contribuant ainsi à diminuer l’empreinte écologique de l’entreprise. Chacun des navires sera équipé de six voiles à rotor Norsepower de 35 mètres de haut et de deux moteurs bicarburant fonctionnant au diesel maritime et à l’e-méthanol.

La construction des navires sera assurée par le chantier naval de Wuchang à Wuhan, en Chine. Un premier projet pour D-Ice sur le marché chinois, qui témoigne de l’internationalisation de la start-up, et dont la livraison est prévue pour 2026 et 2027.

Pour rappel, Oceanics est un système de navigation puissant et polyvalent, qui permet de trouver le meilleur compromis entre l’utilisation des moteurs, la force du vent et l’orientation des vagues. Le système est déjà présent sur le premier navire hybride industriel assisté par le vent au monde, Canopée, un roulier à voile livré en 2022 qui transporte la fusée Ariane jusqu’en Guyane. Le système équipera également le Neoliner Origin, qui est présenté comme le premier voilier roulier au monde avec une propulsion principalement par voiles.