Couverture du journal du 25/11/2022 Consulter le journal

Crise des composants « du jamais vu en 25 ans d’activité »

Fondée en 1982 à Vallet (44), Selva est spécialisée dans la sous-traitance électronique, les études de projets, la fabrication de cartes et systèmes électroniques de haute technicité. Depuis plus d’un an, l’entreprise, comme la majorité des sous-traitants du secteur, est confrontée à de sérieux problèmes d’approvisionnement, la poussant à se réorganiser.

David Heriaud, directeur général de Selva, composants

David Heriaud, directeur général de Selva © Selva

« Nous sommes une entreprise de sous-traitance qui met en œuvre des cartes électroniques, débute David Hériaud, directeur général de Selva, qui emploie 150 salariés pour un chiffre d’affaires annuel de 14 M€. Notre métier, c’est d’acheter des composants, les semi-conducteurs, pour les souder sur le circuit imprimé. Mais depuis un peu plus d’un an, on doit faire face à une pénurie de matières premières, qui perturbe fortement notre organisation. Pour moi, c’est du jamais vu en 25 ans d’activité : les délais de livraison de certains composants courent jusqu’en 2026. »

Confrontée à la pénurie de composants, la quasi-totalité de la clientèle de Selva n’arrête pas de passer commande depuis un an, « ce qui a eu tendance à accentuer le phénomène, constate le dirigeant. Le problème, c’est que certaines usines doivent continuer de composer avec des cas de Covid parmi leurs salariés, ce qui les contraint à encore tourner au ralenti alors que la demande ne cesse d’augmenter ».

RÉORGANISATION ET AUGMENTATION DES COÛTS

Face à cette réalité, l’entreprise basée à Vallet a été contrainte de se réorganiser : « Nous avons dû renforcer nos équipes pour trouver les composants qui nous font défaut actuellement. Cela représente 15 % d’effectif supplémentaire entre les achats, l’approvisionnement et la logistique. Un chantier qui a nécessité une grande mobilisation de nos services achats, méthodes et bureau d’études car, quand une référence n’est plus disponible, on va chercher une solution pour la remplacer par une équivalente, avec un surcoût à la clé dans la majorité des cas. Dans ce contexte de pénurie, le temps de traitement des demandes de nos clients est trois à quatre fois supérieur à celui d’avant crise. »

Selva est une entreprise de sous-traitance basée à Vallet, qui met en œuvre des cartes électroniques

Selva est une entreprise de sous-traitance basée à Vallet, qui met en œuvre des cartes électroniques © Selva

Bien que cette situation soit pesante pour l’entreprise, d’autant plus qu’elle a encore une dizaine de postes à pourvoir, Selva a pour l’instant réussi à limiter la casse : « Nous n’avons pas été contraints de stopper notre production par manque de pièces. Néanmoins, nous nous attendons à un début d’année 2022 très compliqué, d’autant plus que le deuxième effet de cette pénurie de composants, c’est une augmentation des prix de vente des semi-conducteurs par les fabricants. »