Couverture du journal du 12/04/2024 Le nouveau magazine

COP Pays de la Loire : le ministre à Nantes pour le coup d’envoi 

Le 15 mars dernier, le ministre de la Transition écologique Christophe Béchu était à Nantes pour le lancement de la COP Pays de la Loire. L’occasion pour le ministre de mener plusieurs visites terrain, dont une sur un chantier de rénovation énergétique où il a rencontré le vice-président de la Capeb, Christophe Gaudou.

COP Pays de la Loire

Le ministre de la Transition Christophe Béchu (à gauche), aux côtés de Christelle Morançais (à droite), la présidente de Région. ©Region Pays de la Loire

Alors que la France s’est engagée à réduire ses émissions de CO2 de 50 % d’ici 2030, Emmanuel Macron a initié un processus de planification écologique couvrant de nombreux secteurs : transport, agriculture, logement, industrie… C’est dans ce cadre et afin de poursuivre cette démarche de territorialisation de planification écologique que Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique, a participé le 15 mars dernier à Nantes au lancement de la COP Pays de la Loire. Un événement co-animé par Christelle Morançais, la présidente de Région, et Fabrice Rigoulet-Roze, le préfet, dont l’objectif était « d’ajuster les objectifs nationaux à l’échelle de chaque territoire, mais également d’identifier les leviers d’action pour les mettre en œuvre ».

Parvenir d’ici l’été à une feuille de route jusqu’à 2030

Concrètement, il s’agissait pour les différentes parties prenantes (préfecture, conseil régional, conseils départementaux, représentants des entreprises du secteur industriel et agricole) d’entamer une discussion stratégique pour décliner localement la planification écologique et parvenir d’ici l’été à une feuille de route jusqu’à 2030. Après avoir précisé que le budget alloué aux territoires par l’État pour poursuivre leur transition écologique est de 2 Mds€, le ministre a souligné que « c’est surtout dans les transports qu’il faudra œuvrer dans les années à venir en Pays de la Loire » en matière de transition. « Pour que ça baisse, il faut des pistes cyclables sécurisées, des TER, des tram-trains, des bornes de recharge, du leasing », a-t-il précisé.

 

Le ministre a profité de la visite d’un chantier de rénovation énergétique à Saint-Herblain pour échanger avec Christophe Gaudou, vice-président de la Capeb Loire-Atlantique. ©Capeb

La simplification du dispositif MaPrimeRénov’ saluée

Un peu plus tôt dans la matinée, Christophe Béchu avait profité du déplacement pour visiter l’entreprise Johnson Controls Industries de Carquefou, leader mondial de l’optimisation énergétique des bâtiments qui vient d’inaugurer une extension à 6 M€. Le ministre a ensuite enchaîné sur la visite d’une copropriété en cours de rénovation énergétique à Saint-Herblain. L’occasion de rencontrer des professionnels œuvrant dans la performance énergétique des bâtiments et d’échanger sur le terrain avec Christophe Gaudou, vice-président de la Capeb Loire-Atlantique, syndicat des entreprises artisanales du bâtiment. Ce dernier a notamment salué les dernières décisions prises par le ministre pour simplifier le dispositif MaPrimeRénov’ et le label RGE (reconnu garant de l’environnement) destiné aux professionnels du bâtiment. En attendant la mise en application de ces mesures, la Capeb Loire-Atlantique annonce déjà travailler avec le ministère et les administrations pour qu’à partir de 2025, des dispositifs stabilisés permettent de véritables parcours de travaux de rénovation globale.