Couverture du journal du 12/04/2024 Le nouveau magazine

Codilab va transférer ses activités à Montaigu pour doper sa croissance

Son site de L’Herbergement étant devenu trop exigu, le fabricant de compléments alimentaires Codilab va déménager en 2025 à Montaigu. Montant de l’opération : 20 M€.

VDE 85 Codilab

Installée à L'Herbergement, la société Codilab va prendre ses quartiers à Montaigu à l'horizon 2025. © PVA Architecture

« Aujourd’hui, notre activité est au ralenti car notre site actuel, que nous louons, est à saturation. Il est situé en plein centre de L’Herbergement et il n’y a pas d’extension possible. Et comme nous ne pouvions pas transférer nos activités sur notre autre site basé à Sérent, en Bretagne, nous construisons une nouvelle usine à Montaigu, dans le parc d’activités Les Marches de Bretagne qui va nous permettre de doubler nos capacités de production », explique Louis Jouffrault, qui dirige cette entreprise fondée en 2002 et appartenant au groupe Biofarma depuis 2022. L’enveloppe allouée à ce projet s’élève à 20 M€, « 18 M€ injectés dans la construction et 2 M€ dans l’acquisition de machines », détaille son associé Laurent Renner, par ailleurs directeur administratif et financier de Codilab.

Les travaux ont été lancés en décembre dernier pour une livraison attendue en avril 2025. L’entreprise, qui fabrique pour le compte de tiers des compléments alimentaires sous forme sèche (poudre, comprimé, gélule), sera alors rebaptisée Biofarma Montaigu pour gagner en visibilité. Sur une parcelle de 30 000 m2, le bâtiment occupera une superficie de 7 500 m2 (contre 4 800 m2 pour le site actuel) avec une extension possible de plus de 5 000 m2. Le futur site abrita 26 lignes de production, soit dix de plus comparé à aujourd’hui.

La taille de l’entreprise va elle aussi augmenter rapidement. L’effectif devrait en effet passer de 90 salariés à une centaine de personnes dans deux ans et à 150 à horizon cinq ans. « 14 embauches sont notamment prévues cette année », précisent les dirigeants. Le chiffre d’affaires prévisionnel de la société devrait s’établir à 19 M€ cette année, contre 17,4 M€ lors du précédent exercice.

À noter que la cérémonie de la première pierre est prévue le 3 avril prochain.