Couverture du journal du 01/07/2022 Consulter le journal

Cocktail Vision ouvre son usine d’écran led en 2023

Dans un premier temps, le spécialiste de l’affichage dynamique y produira les modules led pour ses écrans lumineux de deux mètres carrés. Avec cette usine entièrement automatisée, Cocktail Vision entend développer son indépendance vis-à-vis de l'Asie.

Vendée, coktail vision, led, Stéphane frimandeau

Cocktail vision construit actuellement, aux portes de La Roche-sur-Yon, son usine pour produire les modules led pour ses écrans lumineux. ©DR

Leader de l’affichage numérique grand format en France, Cocktail Vision va ouvrir en 2023 sa première usine de fabrication et d’assemblage de modules électroniques led pour ses écrans lumineux. En cours de construction à deux pas de La Roche-sur-Yon où siège le groupe vendéen, le site de 600 mètres carrés sera entièrement automatisé et dédié à la production d’écran de 2 mètres carrés à destination des collectivités. A côté de cette usine 4.0, s’ajouteront 400 mètres carrés de bureaux. Cet investissement de 1,8 M€, qui bénéficie du soutien du plan France Relance à hauteur de 200 000 €, relocalise dans l’Hexagone un produit jusqu’ici fabriquer en Asie. Deux emplois seront créés. « Avec la crise Covid, les délais d’approvisionnement ont été multipliés par quatre et les coûts de transports par conteneur jusqu’à 6, souligne Stéphane Frimaudeau, président de Cocktail Vision. Avec cette usine, nous allons réduire cette dépendance et répondre progressivement à nos besoins. »

L’usine sera opérationnelle en fin d’année mais il faudra attendre le printemps 2023 pour voir sur le marché ces écrans made in France. Vidéoled, société de Cocktail Vision, devrait produire entre 50 et 100 écrans la première année, d’abord en petit format, avant de passer sur des tailles plus grandes.  L’usine fabriquera également les écrans hybrides, alimentés en partis à partir de panneaux photovoltaïques et autonomes à 70 %. Engagé dans une démarche RSE et de réduction de son empreinte carbone, Cocktail Vision prévoit de produire des écrans led 100 % autonomes d’ici 2026. L’usine Vidéoled disposera d’un service de réparation pour le parc Cocktail Vision mais aussi d’autres entreprises. Une réserve foncière permet déjà d’envisager des possibilités d’extension en cas de forte activité.

Un nouveau siège social

Spécialiste de l’affichage dynamique, Cocktail Vision vient de s’offrir une nouvelle vitrine à La Roche-sur-Yon. Début mai, l’entreprise a en effet inauguré son nouveau siège social au château du Plessis, un bâtiment du patrimoine yonnais qu’elle a rénové et agrandi avec un espace moderne et contemporain doté d’un immense showroom. L’investissement, initié au début de la crise Covid en 2020, s’élève à 4,6 M€. Cocktail Vision a réuni ici l’ensemble de ses sites. A l’occasion de l’inauguration du siège, Stéphane Frimaudeau a lancé la bière « Le visionnaire », brassée localement chez Opé (Les Sables d’Olonne). Elle rend hommage à son grand-père maternel, Louis Vité, fondateur de la MSA (mutualité social agricole) en Vendée.

Cocktail campus : doublement des effectifs

Cocktail Vision accueille également dans ses locaux l’école de formation Cocktail campus, dédiée à la formation en arts numériques post-bac (jusqu’à Bac + 5) et pilotée par Icadémie. Les parcours sont accessibles en 100% e-learning, soit par alternance, soit via le CPF (compte personnel de formation), soit via un parcours de validation d’acquis par expérience. Les enseignants sont à distance mais les 15 étudiants sont réunis au siège de Cocktail Vision, profitant des compétences multiples des équipes. A la rentrée 2022, les effectifs seront doublés.