Couverture du journal du 16/07/2024 Le nouveau magazine

Aimcia poursuit la migration de sa suite logicielle dédiée aux campings

Créée en 2011 aux Herbiers par Nadine Pubert, Aimcia permet la gestion quotidienne des terrains de camping (gestion des factures, demandes de devis, réservations, plannings, exports comptables…). En 2021, l’entreprise s’est lancée dans un projet ambitieux : la réécriture complète du produit. Une migration initiée l’année suivante, porteuse d’un enjeu crucial : convertir d’ici deux ans les 530 clients pour les préparer au passage obligatoire à la facturation électronique.  

Nadine Pubert, la dirigeante de Aimcia ©Aimcia

« J’ai commencé la première année d’activité seule, avec un bout de code et 37 clients, explique Nadine Pubert, la dirigeante d’ Aimcia. À la base, je suis analyste programmeur, pas entrepreneure. Je me suis laissée les cinq premières années pour savoir si j’étais capable de gérer une entreprise. À l’époque, j’avais du mal à assumer ma légitimité et suivais un développement artisanal plutôt raisonné. En 2016, l’entreprise se résumait à un service client de six personnes et j’étais toujours seule à travailler sur le produit. Je programmais la nuit, gérait la société le jour… Cela fonctionnait : on est passé de 15 clients par an à 50, mais je voyais bien que mon business n’était pas pérenne et qu’il fallait le structurer. Aujourd’hui, nous sommes 15 collaborateurs. Entretemps, j’ai recruté une équipe technique de six personnes à qui j’ai confié la réécriture complète du produit. On a tout changé : le code, la technologie, le modèle économique… On a sorti le nouveau produit l’année dernière et nous sommes en train d’achever la migration de nos 530 clients en vue d’attaquer la dématérialisation des factures sur les deux à trois prochaines années. »

L’entreprise, qui a réalisé un CA 2022 de 600 k€, est le troisième logiciel au niveau national dans ce domaine de compétences.