Couverture du journal du 02/12/2022 Consulter le journal

Viagimmo devient la première franchise spécialiste du viager

« Passer au contrat de franchise est un moyen de valoriser notre réseau, d’apporter les outils nécessaires à nos franchisés », annonce Sophie Richard, fondatrice de Viagimmo.

Sophie Richard, viagimmo

Sophie Richard a lancé le réseau de franchise Viagimmo en 2017 aux Sables d'Olonne © Viagimmo

Créé en 2017 aux Sables-d’Olonne, le réseau immobilier dédié au viager compte aujourd’hui 67 collaborateurs répartis au sein du siège et dans une trentaine d’agences partout en France (Nantes, La Baule, Saint-Gilles-Croix-de-Vie, Rennes, Paris, Lille, Lyon, Marseille…). Après un développement en contrat de licence (qui vise uniquement le respect des obligations relatives à la mise à disposition d’une marque), Viagimmo est passé début 2022 à l’étape supérieure en se déployant en franchise (qui repose sur la transmission d’un savoir-faire et une obligation d’accompagnement). Une évolution naturelle pour Sophie Richard qui explique avoir élaboré au fil du temps, un véritable manuel opératoire résumant « son savoir- faire unique et original ». Sept contrats en franchise ont déjà été signés depuis le début de l’année. Le siège historique reconnu aujourd’hui centre de formation Qualiopi, garantissant la qualité de la formation délivrée, vient d’intégrer des locaux plus spacieux : 150 m² de bureaux face à la mer après la création notamment d’un département juridique. « L’image du viager souvent décrié est en train de changer », estime la fondatrice de Viagimmo, précisant que depuis le début de la crise sanitaire en mars 2020, la consultation du guide du viager sur le site internet du réseau a augmenté de 30 %. « Les barrières psychologiques tombent. Et plus on va apporter des explications, plus on va lever les tabous. » Dans un contexte économique instable et alors que la France comptera 5 millions de seniors supplémentaires à l’horizon 2035 (source : INED) le viager répond selon Sophie Richard, à « deux problématiques systémiques », à savoir le financement de la dépendance et l’accès à la propriété.