Couverture du journal du 03/02/2023 Le magazine de la semaine

Site industriel de Donges : bien plus qu’un contournement

C’était comme une épine dans le pied de la raffinerie de Donges et une situation à risque potentielle. La ligne SNCF Nantes Saint-Nazaire la contourne désormais depuis le 7 octobre. L’opportunité, aussi, d’améliorer ce site industriel.

Inauguration Donges contournement SNCF industrie

Inauguration le 24 octobre du contournement en présence de tous les acteurs de l’opération, Didier Martin, préfet de Loire-Atlantique et préfet des Pays de la Loire, Christelle Morançais, présidente de la Région, Michel Ménard, président du Département de Loire-Atlantique, David Samzun, maire de Saint-Nazaire et président de la Carene, François Chéneau, maire de Donges, Bernard Pinatel, directeur général raffinage-chimie et membre du comité exécutif de TotalEnergies, Christophe Huau, directeur territorial Bretagne – Pays de la Loire SNCF Réseau. © SNCF Réseau

« La voie ferrée scindait la raffinerie en deux parties. Pour TotalEnergies, la réalisation du contournement ferroviaire des sites industriels est un élément essentiel dans le cadre de la plateforme de Donges », reconnaît Benoit Decouvelaere, directeur de la plateforme TotalEnergies de Donges.

La relocalisation de la ligne ferroviaire a demandé trois ans et demi de travaux, obligeant à la réalisation de 4,5 km de voies nouvelles, la reprise de 6,5 km de route départementale et la construction de cinq ponts pour un coût global de 160 M€, financés par la Région des Pays de la Loire, la Carene et le Département (51,6 M€), l’État (54,6 M€) et TotalEnergies (53,2 M€).

Plus de 16 millions de voyageurs ont emprunté la ligne Nantes Saint-Nazaire en 2019. Des études de dangers réalisées par les industriels avaient mis en évidence les risques auxquels étaient soumis les voyageurs. Le plan de prévention des risques technologiques a donc conduit l’État, avec TotalEnergies et SNCF Réseau, à la réalisation de cette nouvelle section de voies ferrée contournant le site industriel et la création d’une nouvelle halte à proximité du centre de Donges, « dans l’objectif de réduire l’exposition du grand public aux risques industriels ».

OUTIL INDUSTRIEL ET EMPLOI LOCAL

L’opération a engendré des compensations environnementales pour l’équivalent de 17 hectares avec la réalisation de 13 bassins d’assainissement, 18 abris pour la faune et la plantation de 450 arbres.

« Avec la décision de lancer le contournement ferroviaire, nous avons engagé un investissement majeur de 400 M€ pour moderniser la raffinerie de Donges. Cet investissement dans un nouveau schéma industriel permettra la production de carburants moins soufrés adaptés aux évolutions réglementaires environnementales. Dans un contexte énergétique exigeant, ce projet de modernisation améliore la compétitivité de notre outil industriel et il contribue à réduire le besoin d’importation de carburants », assure Benoit Decouvelaere.

David Samzun, maire de Saint-Nazaire et président de la Carene, rappelle de son côté qu’au-delà du tracé et de la sécurisation de son financement, la Carene s’est impliquée dans le déménagement de certaines entreprises en leur proposant des locaux adaptés sur le nouveau parc d’activité de Six Croix 2, préservant ainsi l’emploi local, notamment sur la commune de Donges.