Couverture du journal du 17/09/2021 Consulter le journal

Vendée : une reprise d’activité dynamique au premier semestre 2021

Selon l'enquête de conjoncture de la CCI de Vendée, menée en juin, 43% des entreprises ont vu leur chiffre d'affaires progresser au premier semestre 2021. 63% disent avoir retrouvé un niveau d'activité équivalent ou supérieur à 2019.

Évolution de l'activité des entreprises vendéennes au 1er semestre 2021 versus 1er semestre 2020 ©Enquête CCI Vendée

Selon la dernière enquête de conjoncture menée entre le 21 et le 30 juin 2021 par la CCI de Vendée et ses partenaires*, le niveau global d’activité des entreprises vendéennes s’est progressivement amélioré sur le premier semestre 2021. À l’exception des CHR (cafés-hôtels-restaurants) et des structures d’hébergement, on observe même aujourd’hui un inversement de tendance par rapport à l’enquête de janvier : les entreprises en dynamique positive sont plus nombreuses que celles en difficulté. En effet, 43% des entreprises ont vu leur chiffre d’affaires progresser sur ce premier semestre par rapport à la même période de 2020. 63% des entreprises ont même retrouvé un niveau d’activité équivalent ou supérieur à celui de 2019. Reste que 56% des entreprises ont vu leur activité diminuer sur ce début d’année (contre 89% au 4e trimestre 2020).

 

Evolution de l'activité Vendée 1er semestre 2021

Evolution de l’activité par secteur ©Enquête CCI de Vendée

Reprise des réservations dans les hébergements de Vendée

En revanche, le secteur des cafés, hôtels, restaurants et structures d’hébergements pâtit toujours des mesures sanitaires (fermetures, jauges) et de la levée très progressive et tardive (début mai) des conditions d’accès aux établissements. Seuls 24% des entreprises du secteur ont retrouvé un niveau de chiffre d’affaires d’avant crise. Point positif, le niveau des réservations pour 77% des structures d’hébergements était supérieur sinon équivalent à l’an passé. Au moment de l’enquête, les perspectives étaient donc globalement encourageantes pour le secteur. Qu’en sera-t-il vraiment avec les dernières restrictions et la généralisation du pass sanitaire ?
Les commerces et services aux particuliers, qui ont également subi des restrictions plus ou moins importantes, voire pour certains d’entre eux des périodes de fermeture, connaissent une amélioration sensible de leur niveau d’activité sur ce 1er semestre par rapport à 2020 ou par rapport à 2019 : 64% ont retrouvé un niveau d’activité équivalent ou supérieur à l’avant crise sanitaire.
Dans l’industrie, le nombre d’entreprises dont le chiffre d’affaires est en progression augmente fortement (59% pour le 1er semestre contre 31% en octobre/décembre 2020). Pour le secteur du BTP, 58% des entreprises ont un chiffre d’affaires supérieur à celui enregistré en 2020 (22% en octobre/décembre 2020). Pour autant, plusieurs difficultés liées aux matières premières viennent contrarier cette dynamique : 76% des industriels et 78% des entreprises du BTP doivent faire face à la hausse du prix des matières premières, plus de 60% à des difficultés d’approvisionnement et 44% constatent même des pénuries.

 

evolution emploi

Évolution des effectifs salariés par rapport à l’enquête de janvier 2021 ©Enquête CCI de Vendée

Des difficultés à recruter

Sans oublier les difficultés à recruter qui touchent l’ensemble des secteurs et qui deviennent de nouveau très pénalisantes au moment où la reprise semble s’installer. Signes positifs, le recours au chômage partiel et le nombre d’entreprises ayant réduit leurs effectifs salariés permanents comme temporaires ont nettement diminué. De même, le niveau des trésoreries s’améliore : 71% des dirigeants le jugent satisfaisant contre 53% en début d’année.

Les indicateurs pour les prochains mois sont relativement positifs et permettent d’envisager une prolongation de la dynamique ressentie sur ce premier semestre. 34% des chefs d’entreprise estiment que leur chiffre d’affaires va croître dans les prochains mois (vs 11% en janvier dernier). Cet optimisme est particulièrement sensible dans les secteurs de l’industrie, du BTP et des services aux entreprises, avec des perspectives favorables pour plus de 40% des entreprises. Les secteurs du commerce et des CHR restent plus attentistes.
On note également une inversion de tendance dans les perspectives de recrutement : les entreprises qui prévoient d’embaucher sont à nouveau plus nombreuses que celles qui prévoient de réduire leur effectif. Dans ce contexte, le nombre d’entreprises déclarant un risque de cessation d’activité dans les mois à venir est au plus bas (14%) et diminue de dix points par rapport à janvier dernier. Pour les CHR, même si la part des entreprises en risque de cessation d’activité a fortement diminué (-19 points par rapport à janvier) elle concerne encore près d’un quart des entreprises du secteur.
L’indice de confiance des dirigeants vendéens quant à l’avenir de leur propre entreprise progresse : il est passé de 6,1 sur 10 en janvier à 6,9 en juin, ce qui dénotait au moment de l’enquête un vrai regain d’optimisme pour les mois à venir. Le vote à l’assemblée de la généralisation du pass sanitaire et de nouvelles mesures restrictives d’accès pourraient bien infléchir ces résultats.

*848 entreprises ont répondu à l’enquête de la CCI de Vendée menée en collaboration avec le Medef, la CPME, l’U2P et l’OESTV