Couverture du journal du 17/09/2021 Consulter le journal

Le maire de Talmont-Saint-Hilaire veut faire de Port Bourgenay un centre de vie

Maxence de Rugy, maire de Talmont-Saint-Hilaire engage 10 M€ pour réaménager Port Bourgenay, le port artificiel de Talmont-Saint-Hilaire créé en 1985. Avec l'idée de faire de cet équipement un centre de vie pour tous les usagers, vacanciers, riverains et plaisanciers. 45 architectes sont en lice.

esquisse port Bourgenay 2025

Esquisse port Bourgenay 2025 ©Vendée Grand Littoral

Propriété de la communauté de communes Vendée grand littoral, Port Bourgenay est un petit port de plaisance tranquille situé entre les Sables d’Olonne et la Tranche-sur-Mer. Inauguré en 1985, ce port artificiel compte 650 anneaux et autant de bateaux. Lieu de promenade des touristes hébergés dans la résidence Pierre et Vacances qui le domine et dans les campings alentours, ce port prend vie essentiellement l’été. Maxence de Rugy, maire de Talmont-Saint-Hilaire et président de la communauté de communes Vendée grand Littoral, veut mieux intégrer cet équipement communautaire dans l’agglomération afin de le faire vivre toute l’année et renforcer son attractivité à l’échelle du territoire. Il engage un budget estimé à 10 M€ pour repenser totalement l’aménagement du port ; accès, commerces, services et espaces verts.

 

vue aerienne Port Bourgenay

Vue aérienne de Port Bourgenay aujourd’hui. les bâtiments seront rasés au profit de nouvelles structures et les esplanades végétalisées ©Google maps

Vers un port plus haut de gamme

« Nous allons revoir les espaces commerciaux et publics à la faveur de la fin de la concession de l’État en 2023 », précise Pascal Loizeau, président du conseil d’exploitation des ports de la communauté de communes (Bourgenay et Jard-sur-Mer).  « Cet équipement structurant de la vie de la commune ne doit pas être seulement réservé aux plaisanciers », résume l’édile, faisant écho à la volonté politique de Maxence de Rugy. « On s’est engagé à prendre en compte tous les usages : nautisme, balade, espaces récréatifs, restauration… ».
Jugé trop minéral, enclavé et doté d’un parking démesuré et sous utilisé, le port doit aussi monter en gamme selon les initiateurs du projet. Autour de lui, le golf de Bourgenay (18 trous), racheté par le groupe Dubreuil, vient d’être refait à neuf. Et les Jardins de l’Atlantique, un hôtel spa trois étoiles devrait être complètement relooké à brève échéance. « Nous voulons aussi un port plus qualitatif », indique Pascal Loizeau.

 

etude de programmation Port bourgenayen coupe

Étude de programmation des espaces publics en coupe ©Vendée Grand Littoral

Baptisé « Port Bourgenay, demain », le projet, voté en novembre 2018 par le conseil communautaire, prévoit la démolition de tous les bâtiments du port existants, à l’exception du phare de la capitainerie, emblème du port. La zone accueillant les concessionnaires, les shipchandlers (commerçants spécialistes des fournitures pour bateaux) et la zone technique (carénage et mise à l’eau) située sur la gauche du port n’est pas concernée par les travaux.
L’idée est d’ouvrir la vue en arrivant sur le port aujourd’hui masquée par les restaurants. Décalé sur la droite, un pôle nautique et de services va être créé qui rassemblera la capitainerie, la SNSM, l’association nautique/école de voile et l’antenne de l’office de tourisme. Ce bâtiment accueillera aussi des cellules commerciales, un club house et un restaurant panoramique en terrasse. Un autre bâtiment regroupera l’offre de restauration et de nouveaux commerces (vêtements, souvenirs…). Au total, 5 à 7 cellules commerciales de 150 à 300 mètres carrés seront créées.

Appel à candidature pour les restaurants de Port Bourgenay

Un appel à candidature sera lancé et les restaurants sortants seront mis en concurrence. « En investissant dans ce projet, nous prenons des risques sur l’avenir. Nous retiendrons les candidats qui auront la volonté de faire vivre le port toute l’année », argue le président qui a été échaudé par la réaction des commerçants et des usagers du port lors de la présentation du projet. « Ils ne voyaient que le nombre de place de parking en moins et les investissements qu’ils allaient devoir faire pour moderniser leur établissement ». En effet, pour valoriser le paysage du port, une partie des places de parking va être requalifiée en espaces verts, pouvant accueillir des promeneurs mais aussi des espaces d’animations. L’aménagement d’une frange végétale entre la falaise et le terre-plein est aussi prévue pour offrir une continuité avec le sentier des douaniers. Des estacades en bois permettront d’élargir les quais en surplomb du port pour agrandir les possibilités de terrasse des restaurants et de promenade sur les quais. Le projet mise aussi sur l’utilisation de matériaux naturels et biosourcés pour la réalisation des bâtiments et des aménagements.

plan-Port-Bourgenay

Port Bourgenay 2025, dessin d’intention remis aux architectes en lice ©Vendée Grand Littoral

Port Bourgenay demain : livraison attendue en 2025

En l’état actuel du projet et de l’étude de programmation, le montant des travaux est estimé à 10 M€. Ils seront financés sur les recettes du port et par emprunt. 15 à 20% du budget devraient être apportés par des subventions du Conseil départemental de Vendée, de la Région des Pays de la Loire et de l’Europe.
Le projet a démarré au printemps avec le lancement du concours de maîtrise d’œuvre lors du conseil communautaire du 25 mai. 45 architectes ont déposé un dossier de candidature le 21 juillet dernier. Quatre seront retenus. Ils auront jusqu’au 29 octobre pour présenter esquisses et estimations. La démolition des premiers bâtiments est prévue début 2022 pour un démarrage des travaux en 2023. Le nouveau port devrait être livré en 2025.

Le port de Jard-sur-Mer, également géré par Vendée Grand littoral, et situé à quelques encablures au sud fera aussi l’objet d’une réhabilitation, dont la première réalisation sera dès 2021, de renouveler intégralement  l’amarrage du ponton fortement dégradé, qui permet l’amarrage d’une centaine de grosses unités. Le montant de ce chantier est estimé à 300 000 €HT.