Couverture du journal du 17/09/2021 Consulter le journal

La CCI relance la marque de territoire « Vendée, l’essentiel vient du cœur »

Initiée en janvier 2019, cette marque de territoire, qui est aussi un label axé RSE, se relance après un an de confinement.

Adhérents marque Vendée

Les adhérents de la première heure au label territorial de Vendée ©CCI Vendée

Adoptée dès son lancement en janvier 2019 par plus d’une centaine d’entreprises vendéennes de toutes tailles et de tous secteurs, la marque de territoire «Vendée, l’essentiel vient du cœur » se relance après une année à l’arrêt quasi complet. « Nous avons atteint à ce jour 225 entreprises adhérentes. Un chiffre qui n’est pas du tout en phase avec la dynamique de la première année, déplore Florence Gautron-Brillant, coordinatrice de la démarche au sein de la CCI de Vendée. « Nous devrions compter 350 adhérents. Mais faute de pouvoir tenir nos ateliers d’adhésion et nos réunions thématiques en présentiel, nous n’avons pas pu faire connaître et développer notre réseau ».

Initiée par Pl@net Tourisme, l’association regroupant les professionnels du tourisme en Vendée et la CCI de Vendée avec le parrainage du conseil départemental, cette marque identitaire vise à renforcer les liens entre les acteurs professionnels privés et territoriaux autour d’une image, d’un message et d’actions partagées afin d’améliorer l’attractivité du territoire. Elle s’adresse non seulement au secteur touristique, mais également à toutes les autres filières. Objectif premier : aider les entreprises du territoire à communiquer sur ses atouts et ses valeurs, que ce soit pour vendre leurs produits ou attirer et fidéliser des recrues. Elles ont été synthétisées en cinq grands piliers : labeur et ténacité, humanité et humilité, imaginaire et créativité, bien-vivre et bien-être et esprit collaboratif et d’initiative.

 

goodie label territoire

Des goodies sont à la disposition des adhérents pour faire connaître le label ©CCI Vendée

Vendée, l’essentiel vient du coeur, mixe marketing territorial et label qualité

À mi-chemin entre la marque commerciale et le label qualité, la démarche conjugue une communication territoriale commune, une animation du réseau des professionnels adhérents et un label pouvant être apposé sur les produits certifiant la qualité et l’origine régionale des fabrications et l’embauche locale de recrues.

N’est pas labellisé qui veut. Pour obtenir ce sésame, il faut participer à un atelier de présentation du concept, renseigner un référentiel de type RSE de 23 à 38 points selon le secteur d’activité, le soumettre à un comité de validation et s’acquitter d’une cotisation annuelle qui est fonction de la taille de l’entreprise (75€ par exemple pour une société de moins de 25 salariés). « Il faut satisfaire à 80% des critères du référentiel déclaratif, précise Florence Gautron-Brillant, ce qui permet de vérifier que l’entreprise s’inscrit bien dans la philosophie de la démarche. »
Une fois la labellisation obtenue, l’entreprise peut la revendiquer dans sa communication pour faire valoir son savoir-faire et son savoir être auprès de ses clients.

Renforcer les liens et les collaborations de proximité

Cette marque commune permet aussi de renforcer les liens entre les acteurs professionnels, privés et territoriaux autour d’actions partagées et d’ateliers thématiques ou d’événements « Nous organisons par exemple des pitchs entre entreprises où chacun se présente aux autres en quelques minutes. Cela donne lieu à de nouvelles collaborations de proximité », assure la responsable du pôle Entreprises et territoires à la CCI. Ce réseautage permet aussi de glaner de nouvelles idées concrètes à mettre en œuvre dans son entreprise pour améliorer tel ou tel point de sa démarche RSE.

La marque de territoire a aussi ses trophées. Baptisé les Trophées Vendéessentiels, ils récompensent les actions exemplaires de l’année initiées chez les adhérents. Parmi les labellisés de la première heure : les groupes Mousset et KPMG, Les Brasseurs de la vie, le groupe Etablières ou la Fédération vendéenne de l’hôtellerie de plein air…