Couverture du journal du 25/11/2022 Consulter le journal

Pépite Urbaine se déploie à Angers, Lorient et Vannes

Start-up fondée il y a quatre ans à Nantes par Bastien Peyriguère, Pépite Urbaine veut démocratiser l’investissement locatif avec une offre clé en main visant à simplifier les démarches à un prix accessible.

Pépite urbaine

© D.R.

Start-up fondée il y a quatre ans à Nantes par Bastien Peyriguère, Pépite Urbaine veut démocratiser l’investissement locatif avec une offre clé en main visant à simplifier les démarches à un prix accessible. L’accompagnement va de la recherche de « la pépite » à l’installation du premier locataire, en passant par la visite, la signature du compromis et la rénovation, pour un forfait de 7 000 € payé lorsque l’appartement est trouvé, meublé et loué. La société propose aussi une option additionnelle de gestion locative pour laquelle elle se rémunère à hauteur de 8 % du loyer.

Avec aujourd’hui trois collaborateurs et près de 150 projets qui ont abouti, représentant 50 M€ investis, la start-up veut s’ancrer davantage dans l’Ouest. Après Nantes, puis une installation à Rennes en septembre dernier, Pépite urbaine prévoit un déploiement dans les mois à venir à Angers, Lorient et Vannes. La société, qui fonctionnait jusqu’ici par recommandation, souhaite ainsi gagner en visibilité et a également prévu pour cela le lancement à la rentrée d’une campagne de communication grand public. Avec ces déploiements, Pépite urbaine ambitionne de tripler dans les deux années son chiffre d’affaires qui s’élève à 400 000 € aujourd’hui. Côté recrutement, l’entreprise prévoit l’embauche d’alternants à Nantes sur la partie gestion locative et recherche d’appartements, ainsi que de city managers pour ses nouvelles implantations dans l’Ouest.