Couverture du journal du 03/02/2023 Le magazine de la semaine

N’Go Shoes prépare sa première levée de fonds

Spécialiste des sneakers éthiques et écoresponsables, N’Go Shoes veut lever 2 M€ et dans le même temps ouvrir son capital, aujourd’hui détenu à 50/50 par les deux cofondateurs, Ronan Collin et Kévin Gougeon.

Ngo shoes, sneakers, écoresponsable, levée de fonds

L'équipe de N'go Shoes devrait quasiment avoir doublé en 2024 pour accompagner son développement - ©N'go Shoes

« On prépare les cinq prochaines années sur le plan stratégique et on a besoin de moyens pour financer notre ambition, indique Kévin Gougeon pour préciser l’esprit de cette démarche de levée de fonds, qui intervient après cinq ans d’activité. Mais on recherche des financeurs en phase avec nos valeurs, qui prennent un engagement de long terme, avec des personnes qui nous apportent leur vision, leur expérience. » Pour répondre à ces trois critères, les deux dirigeants ont choisi de se tourner vers les business angels nantais, avec une première échéance de comité en janvier.

Cette levée de fonds doit permettre à N’Go Shoes de répondre à trois enjeux. D’abord, celui du développement à l’international. La start-up réalise déjà un tiers de son chiffre d’affaires à l’export, mais souhaite passer la vitesse supérieure. Actuellement distribuées en Allemagne, Autriche, Suisse et au Chili, leurs sneakers devraient ainsi fouler dans un premier temps les terres australiennes et israéliennes. « Nous sommes accompagnés par la Team France Export sur ces marchés, précise Kévin Gougeon, de même que par Bpifrance en vue d’investir, si tout va bien, le marché US à horizon 2024. »

Deuxième objectif de la start-up : étoffer sa gamme bagagerie. Pour l’heure, seul un sac à dos est en vente sur le site internet. « Tout reste à faire », confirme Kévin Gougeon. Pour mener à bien cette ambition, l’entrepreneur souhaite faire de la co-création de produits avec les clients, voire avec les personnes qui suivent l’entreprise sur les réseaux sociaux. Un premier niveau de participation, puisque les dirigeants envisagent aussi dans un deuxième temps, après la levée de fonds, de faire un crowdfunding en capital afin d’ouvrir celui-ci aux salariés, mais aussi à tous les fidèles de la marque.

Enfin, dernier axe de travail, essentiel pour la marque de mode éthique : agir sur le bilan carbone de ses modèles. « On mesure tous les ans notre bilan carbone depuis 2019, mais on veut aller plus loin et connaître le bilan de chaque chaussure. Sur la partie écoresponsabilité, ça bouge vite, on a envie d’être propulseurs d’idées », précise Kévin Gougeon.

Pour accompagner son développement, N’Go Shoes, qui devrait réaliser 1,2 M€ de CA en 2022, prévoit de quasiment doubler son effectif, passant de 9 personnes aujourd’hui à près de 20 courant 2024.