Couverture du journal du 02/12/2022 Consulter le journal

Neoden s’installe peu à peu dans le paysage nantais

Poussons les portes de Neoden, un spa de flottaison en isolation sensorielle installé à Nantes. Un concept qui depuis un an et demi tend à gagner en visibilité.

Neoden, Nantes, spa

À Nantes, Neoden propose une expérience insolite : la flottaison en isolation sensorielle. ©Neoden

Perdre tous ses sens et ses repères. Voici le programme proposé par Neoden (traduisez nouvel Éden). Cette enseigne, qui a pris ses quartiers boulevard de Berlin à Nantes depuis mars 2021, propose une pratique qui associe les bienfaits physiologiques et psychologiques et essaime petit à petit en France : la flottaison en isolation sensorielle.  À l’origine de cette installation : le breton Christophe Poisson et la nantaise Sandrine Voile, conjoints et associés. Lui a fait toute sa carrière dans l’industrie, elle s’est lancée en naturopathie. C’est au Canada, « un pays très avancé sur les pratiques de bien-être », que le couple est allé chercher un tel concept avant de créer cette SARL. Avec un objectif : « installer la marque » dans le paysage nantais. Cet espace de 200 mètres carrés propose trois bassins de flottaison, véritable cocon dans lequel une eau chauffée à 35,5°C est surchargée en sel, créant une expérience d’apesanteur. Le parcours comprend un moment de détente avec un massage d’une heure, puis la flottaison. Après dix minutes de musique relaxante, vous êtes alors plongé dans un silence total pendant 45 minutes, permettant un véritable lâcher prise. L’on se dirige ensuite vers l’espace d’éveil sensoriel avant de se rapprêter dans les alcôves de remise en beauté mis à disposition. À chaque étape du parcours on profite d’une luminosité adaptée afin d’ « apaiser et d’éveiller doucement les cinq sens ».

Christophe Poisson et Sandrine Voile n’excluent pas un déploiement futur. Mais, pour l’heure, ils préfèrent se concentrer sur cet espace nantais qui petit à petit devient une référence locale, si l’on en croit le binôme. Ils misent notamment sur un spot publicitaire diffusé jusqu’à la fin de l’année dans les cinémas UGC et Pôle Sud pour gagner encore en visibilité.