Couverture du journal du 16/02/2024 Le magazine de la semaine

MonCargo revalorise les containers

Lancée fin 2020 au Loroux-Bottereau par Alexandre Bureau, MonCargo a pour cœur d’activité la vente de containers maritimes, principalement d’occasion, bruts ou aménagés. « L’idée est née d’un constat : le manque d’espaces de travail sur les zones périurbaines. Souhaitant un concept modulable et évolutif, j’en suis venu à m’intéresser aux containers. »

MonCargo

© MonCargo

« On s’adresse à des entreprises qui cherchent des solutions durables, à des prix intéressants, en bénéficiant d’espaces qui peuvent être déplaçables, reprend le chef d’entreprise. Autre avantage : avec son enveloppe en acier, le container offre une solution robuste et sécurisée. »

La clientèle est diverse : professionnels de l’agriculture, de l’industrie, de l’énergie ou de l’environnement en recherche d’espace de stockage, de bureau, d’atelier, de laboratoire de transformation, d’espace de vente ou même de salle de sport. « On travaille aussi bien avec des TPE-PME qu’avec de grands groupes, ainsi qu’avec le secteur public, précise Alexandre Bureau. On a une approche locale : nos clients sont situés en Bretagne et Pays de la Loire et on essaie de s’approvisionner au maximum à Montoir-de-Bretagne, notamment pour limiter l’impact sur le transport. »

Après la phase d’exploration de ce marché de niche, constatant son potentiel (MonCargo a réalisé un chiffre d’affaires de 425 k€ en 2022 et vise les 750 k€ sur l’exercice 2023), le dirigeant souhaite désormais monter en puissance en structurant l’entreprise. Ayant fait le choix au départ de travailler avec des partenaires, son objectif est désormais d’internaliser les compétences d’ici début 2024, en recrutant d’abord sur la partie commerciale. Deux partenaires sont également rentrés cet été au capital de l’entreprise. « On veut consolider notre positionnement sur la région grand Ouest et on travaille aussi sur des produits en propre, comme des studios. Le but étant de proposer à nos clients des produits sur étagère, personnalisables », conclut Alexandre Bureau.