Couverture du journal du 20/05/2022 Consulter le journal

Levée de fonds : 1,3 M€ pour Odroa

Fondée en 2016 par Patrick Paysan et arrivée à Nantes en 2019 où elle est accompagnée par l’incubateur Atlanpole, Odroa propose un service sécurisé d’hébergement de données de santé ainsi qu’une solution de gestion des données à destination des laboratoires de biologie médicale.

Levée de fonds, Odroa

Photo de panumas nikhomkhai provenant de Pexels

Baptisée Heelon, cette solution est née d’un constat : pour produire leurs résultats d’analyses, les laboratoires doivent gérer de la data en quantité croissante provenant de sources multiples. «Les laboratoires utilisent entre 5 et 20 logiciels différents qui ne sont pas forcément interopérables entre eux, confirme Nathalie de La Villemarqué, présidente d’Odroa. De nombreux contrôles et tâches doivent ainsi être réalisés manuellement, ce qui peut être source d’erreurs ». La solution propose ainsi, grâce à une intelligence artificielle, de collecter, analyser et centraliser toutes les données nécessaires à la production des résultats.

Côté client, la solution est transparente car sans interface homme-machine : une notification est simplement envoyée au client par e-mail ou SMS en cas d’anomalie.

La start-up veut ainsi parer aux risques cyber, éliminer les erreurs de saisie et permettre aux laboratoires de se consacrer aux tâches à valeur ajoutée.

Afin d’accompagner son développement, la société annonce la levée d’1,3 M€ qui permettra d’étoffer ses équipes de R&D, avec l’objectif de faire passer les effectifs de 8 aujourd’hui à 14 cette année et 24 en 2024. La levée de fonds doit aussi servir à développer des fonctionnalités supplémentaires sur la solution Heelon.

Par ailleurs, dans les années à venir, Odroa envisage de proposer aux laboratoires d’analyses un service de dématérialisation des ordonnances des patients, afin d’éviter une ressaisie de ces dernières.