Couverture du journal du 30/07/2021 Consulter le journal

Pays de la Loire : Le plan de relance régional en chiffres

Dès le mois de mars 2020, la région Pays de la Loire a lancé plusieurs dispositifs de soutien à l’économie du territoire. En voici les premiers résultats chiffrés.

relance

© D.R.

Les 16 et 17 décembre 2020, la Région Pays de la Loire votait son budget primitif 2021. L’occasion de faire un premier bilan du plan de relance régional. Plusieurs dispositifs ont en effet été mis en place depuis le début de la crise sanitaire afin d’accompagner l’économie locale notamment. Pour mémoire, les toutes premières aides ont été décidées dès le mois de mars puis un plan plus large a été étoffé en juillet dans le sillage, notamment, du plan de relance national.

Dans le détail, la Région annonce avoir soutenu 1 200 entreprises pour près de 6,5 M€ dans le cadre du volet 2 du Fonds de solidarité national. Il s’agissait d’une enveloppe allant de  2 000 € jusqu’à 15 000 €, selon des critères incluant notamment les pertes de chiffre d’affaires et le niveau de dettes exigibles.

La Région avait également lancé un Fonds résilience avec la Banque des territoires, les EPCI et les villes de Nantes, Angers, Laval, Le Mans et La Roche-sur-Yon : plus de 2 200 aides ont été votées à ce titre pour un montant total de 13,4 M€, essentiellement à destination d’artisans et commerçants. Il s’agissait d’une avance remboursable pour aider les trésoreries des entreprises en difficulté. Le fonds était doté au total de 32 M€. Le dispositif a été élargi aux entreprises ayant jusqu’à 50 salariés et 10M€ de CA et prorogé jusqu’au 31 décembre 2020.

Autre mesure, le prêt Rebond. Créé avec la BPI, il s’agissait d’octroyer aux PME des prêts à taux zéro d’un montant de 10 000 € à 300 000 €. À la mi-novembre, 329 prêts ont été accordés pour 45 M€.

Le dispositif Pays de la Loire Redéploiement a permis, de son côté, de « contribuer à préserver 3 000 emplois » industriel, selon la Région. Sous la forme d’un prêt en trésorerie sans garantie, d’un montant de 50 000 € à 500 000 €, à un taux TEG de 2,03%, cette mesure était destinée aux PME et ETI.

DES AIDES SECTORIELLES

Plus spécifiquement, pour le commerce local, 250 000 € ont été alloués à l’accompagnement de market places locales, 300 000 € pour le financement d’actions d’animation pour le commerce de centre-ville. La Région a aussi soutenu une centaine de commerces en milieu rural avec Pays de la Loire Commerce-artisanat ainsi que deux boutiques en ligne de produits locaux (Mon panier de Retz et Mangeons Loc’ALS).

S’agissant de la R&D et de l’innovation, six projets collaboratifs pour dix entreprises ont reçu plus de 1,1 M€. 25 dossiers ont été déposés sur cet appel à projets pour 6,3 M€ de crédits régionaux mobilisés. La Région a par ailleurs signé deux partenariats stratégiques avec l’Agence nationale de recherche et le CNRS.

La Région a aussi instauré des fonds spécifiques pour les métiers de la culture. 800 000 € pour les lieux culturels : 39 lieux ont, à ce jour, obtenu un soutien pour un montant de 210 000 €. Les libraires et éditeurs peuvent aussi bénéficier d’un fonds de soutien (300 000 € au total). 59 librairies ont été aidées à partir de novembre.

Côté sport, enfin, la Région a mis en place un fonds régional de solidarité (12 clubs soutenus à ce jour, 800 000 € au total) ainsi que des aides spécifiques pour les clubs sportifs (400 000 € pour 40 clubs).

NUMÉRO VERT

Le numéro vert dédié aux entreprises, artisans et commerçants est toujours en service pour savoir comment bénéficier de ces aides : 0 800 04 11 11