Couverture du journal du 03/02/2023 Le magazine de la semaine

Le nantais Naotic dans l’escarcelle du groupe parisien Port Designs

Naotic a été rachetée par le groupe parisien Port Designs. L’occasion pour l’entreprise nantaise de s’ouvrir au marché de l’entreprise et de se tourner vers l’export.

Naotic, Orvault, rachat

Créée il y a 10 ans et située à Orvault, Naotic se présente comme le numéro un français de la fabrication de solutions professionnelles pour le transport, le rechargement et la sécurisation d’appareils mobiles. @Naotic

Après avoir fêté ses dix ans d’existence en 2022, Naotic (16 salariés) prend une autre dimension. Courant décembre, la société d’Orvault a été rachetée par le groupe Port Designs, basé dans les Yvelines (Le Pecq) et spécialiste de la mobilité informatique (bagages et accessoires de mobilité pour tablettes et ordinateurs portables). Lequel a fait l’acquisition de 100 % des titres, associé au fonds d’investissement Dzeta.

Fondée en 2012, Naotic se revendique comme le leader français des chariots et armoires de charge pour ordinateurs et tablettes, opérant principalement sur le marché de l’éducation et de l’information. Une activité qui pèse 90% dans son CA (5 M€ vs 1 M€ à sa création).  « Nous avons eu une opportunité de contact. C’est Port Designs qui est venu à nous pour nous proposer une opération satisfaisante pour l’ensemble des parties. Rejoindre ce groupe va nous permettre de préparer l’avenir de notre entreprise et de constituer un groupe assez complémentaire sur la thématique de la mobilité. Dans une logique de continuité opérationnelle, toute l’équipe dirigeante de Naotic reste en place », souligne Christophe Grasser, directeur marketing stratégie et partenariats et l’un des 6 associés. Et d’ajouter : « Intégrer un groupe comme celui-ci est l’occasion de s’ouvrir au marché de l’entreprise mais aussi de se tourner vers l’export. » A noter également que l’entreprise mettra en œuvre une démarche RSE devant aboutir à une labellisation selon le label LUCIE en 2023.

À travers cette opération, Port Designs (60 salariés), de son côté, entend accélérer sa croissance pour réaliser près de 40 M€ de chiffre d’affaires en France et à l’international sur l’exercice 2022-2023 (contre 33 M€ sur le précédent exercice).