Couverture du journal du 18/06/2024 Le nouveau magazine

LDC sur le point de reprendre le traiteur Pierre Martinet

Le géant français de la volaille a annoncé fin mai être entré en négociation exclusive avec le groupe Pierre Martinet, spécialiste des salades composées pour l’acquisition de 100 % du capital.

Pierre Martinet, agroalimentaire, LDC, traiteur, salades, croissance, externe, Vendée, La Belle Henriette, Maître Coq, Les Achards, Les Lucs-sur-Boulogne.

Pierre Martinet, dirigeant et fondateur du groupe éponyme s'apprête à céder son entreprise à LDC, numéro un français de la volaille. Photo Pierre Martinet

Née en 1968 en Isère, l’ETI familiale et indépendante est pour l’heure toujours dirigée par son fondateur, Pierre Martinet, âgé de 77 ans. Avec un chiffre d’affaires de près de 230 millions d’euros, le groupe compte plus de 700 collaborateurs répartis sur cinq sites de production en France, dont les deux usines de la marque La Belle Henriette, aux Lucs-sur-Boulogne et aux Achards, en Vendée.

Basé dans la Sarthe, LDC dont le dernier chiffre d’affaires s’élève à 6,2 milliards d’euros, est lui à la tête d’une dizaine de filiales dont le groupe vendéen Arrivé-Maître Coq depuis 2009. « Dans la mesure où cette acquisition serait réalisée, celle-ci s’inscrirait parfaitement dans la feuille de route stratégique 2026-2027 dans laquelle LDC présentait ses ambitions en matière de développement de ses marques, d’élargissement de ses réseaux de commercialisation et de renforcement de son offre sur les salades traiteur », précise le groupe agroalimentaire dans un communiqué. Avec ce rachat qui doit être finalisé avant fin 2024, LDC devrait bientôt être présent sur 70 % des familles produits du rayon traiteur en GMS.