Couverture du journal du 18/06/2024 Le nouveau magazine

La Turballe : « une nouvelle vie » pour le site de Pen Bron 

Le 14 mai dernier à La Turballe, Vinci Immobilier a signé une promesse de vente avec les Œuvres de Pen Bron, gestionnaire du site, pour la reconversion et la réhabilitation des bâtiments centenaires du centre de rééducation. Un hôtel devrait y voir le jour… Mais bien plus encore !  

L’ancien centre de soin et de rééducation fondé à la fin du XIXe siècle au cœur d'une zone naturelle va laisser place à un hôtel et accueillera également des activités annexes. Photo Spectrum

On en sait plus sur l’avenir de la presqu’île de Pen Bron, petit coin de paradis qui a accueilli jusqu’en 2017 un centre de rééducation. Le promoteur Vinci Immobilier a confirmé, le 14 mai dernier, avoir signé une promesse de vente avec l’association gestionnaire du site pour la reconversion et la réhabilitation de ce lieu emblématique de Loire-Atlantique.

« Une nouvelle vie va débuter pour le site historique de la pointe de Pen Bron », confirme Virginie Leroy, présidente de Vinci Immobilier. « Notre ambition à Pen Bron est de restaurer l’ancien Centre Marin tout en préservant les espaces naturels protégés de la presqu’île et en renforçant son ouverture au public. Notre projet est de réaliser un projet mixte d’aménagement et de reconversion d’un site patrimonial, s’inscrivant dans notre stratégie environnementale, celle-ci visant le Zéro artificialisation nette d’ici 2030. »

Écomusée, épicerie, bar, locations touristiques…

Si les grandes lignes de la réhabilitation étaient déjà connues, on en sait plus sur l’hôtel qui devrait voir le jour sur le site : « Son concept a été imaginé spécifiquement pour Pen Bron, dans le respect de l’environnement naturel, à destination d’une clientèle aussi bien familiale que d’entreprise. Cela va permettre l’ouverture de l’établissement tout au long de l’année et il intégrera un espace événementiel. »

Le promoteur prévoit d’autre part un écomusée, une salle de séminaire, une épicerie, un bar ou encore des logements saisonniers devant l’hôtel. À l’arrière de l’établissement, des locations touristiques avec services intégrés et un lieu de répit pour aidants et aidés sont également prévus. Une esplanade et des cheminements doux pour piétons et vélos compléteront cet ensemble.

Un site  « préservé » ouvert au public

Au total, ce projet prévoit la rénovation de 20 000 m² de bâtiments mais cet endroit emblématique « sera préservé » a précisé l’acheteur. Il n’y aura donc pas de nouvelle construction, le site restera ouvert au public à l’année.

Si le montant de la transaction n’a pas été dévoilé, Vinci doit conclure l’achat d’ici le 30 juin 2026, date à laquelle les travaux pourraient commencer. Pour rappel, l’ensemble du site doit être rénové d’ici 2030.

À noter que le 7 mai dernier, les Œuvres de Pen Bron avaient déjà signé une promesse de vente pour céder au Conservatoire du littoral près de 90 hectares de dunes et de forêts du site, soit près de 90 % de sa surface totale.