Couverture du journal du 26/11/2021 Consulter le journal

La Roche-sur-Yon confie à Bird la mobilité du dernier kilomètre

L'opérateur américain Bird déploie, d'ici au printemps, 250 trottinettes à La Roche-sur-Yon. Ce service expérimental, qui devrait favoriser la micro-mobilité et l'intermodalité, est une première en Vendée.

Trottinette Bird Place Vendée

La Roche-sur-Yon choisit Bird pour le déploiement de trottinettes électriques en libre-service © Ville de La Roche-sur-Yon

Habitué des grandes villes, l’opérateur américain Bird prend peu à peu ses quartiers dans les villes moyennes. Ayant adapté son offre pour déployer des flottes beaucoup plus resserrées, il veut aider les communes plus modestes à dynamiser leur activité économique en revitalisant les centres-villes. À La Roche-sur-Yon, Bird va installer progressivement 250 trottinettes électriques en libre-service d’ici au printemps prochain. La ville est la première de Vendée à déployer un service de micro-mobilité. L’expérimentation débutée le 27 octobre devrait durer un an.

La Roche-sur-Yon veut réduire la part de la voiture individuelle dans les déplacements urbains

« La mobilité durable est au cœur des enjeux de la transition énergétique et constitue un axe d’avenir pour les villes de taille moyenne comme la nôtre. Ce nouveau service expérimental de trottinettes électriques vient alimenter notre souhait d’offrir aux usagers de nouveaux outils de déplacement qui soient accessibles et qui favorisent l’intermodalité », indique Luc Bouard, maire de La Roche-sur-Yon et président de La Roche-sur-Yon Agglomération. Objectif sous-jacent : réduire la part de la voiture individuelle dans les déplacements urbains.

L’opérateur propose ce service gratuitement à la collectivité, en échange d’une mise à disposition de l’espace public. Il travaille en association avec un partenaire local, Star Loc, basé au Bourg-sous-la-Roche qui a remporté l’offre pour devenir prestataire de gestion du stock. Le prestataire s’occupera de recharger les trottinettes, de gérer les points de stationnement et les réparations.

 

Une application permet de déverrouiller la trottinette et de payer son utilisation ©Bird

Côté usager, la Bird one, a été entièrement conçue par l’opérateur américain pour être solide, durable et fiable. D’un poids de 25 kg, elle sera bridée à 25 km/h. Pour éviter le stationnement sauvage et encadrer la pratique, Bird a développé une application déjà opérationnelle dans les 23 villes françaises où il est présent, qui oblige les usagers à circuler et à se garer dans un périmètre défini avec la ville. À la Roche-sur-Yon, iIs doivent terminer leur trajet dans l’un des 72 parkings indiqués sur la carte, sans quoi la location se poursuit. De même, l’application permet de géolocaliser la trottinette. En-dehors du périmètre de circulation autorisé, la trottinette ralentit automatiquement et s’arrête. Des zones à vitesse réduite ou même interdites ont été intégrées : devant une école ou dans une rue piétonne, la trottinette ralentit automatiquement à 10 km/h, voire à 8 km/h.

Les trottinettes doivent circuler dans un périmètre précis faute de quoi elles s’arrêtent. Elle doivent aussi être rapportées dans l’une des 72 stations définies pour mettre fin à la location. © Ville de La Roche-sur-Yon

Côté tarif, l’utilisateur qui doit télécharger l’application pour prendre une trottinette paie le service 1 € le déblocage, puis 25 centimes d’euros la minute.