Couverture du journal du 18/09/2020 Consulter le journal

La Région accuse 33% de perte d’activité

SELON UNE RÉCENTE ÉTUDE DE L’INSEE, LES MESURES DE CONFINEMENT ONT FAIT CHUTER DE 33% L’ACTIVITÉ ÉCONOMIQUE EN PAYS DE LA LOIRE. UN CHIFFRE QUI CORRESPOND À LA MOYENNE NATIONALE.

L’Insee a compilé les résultats de différentes études pour fournir une photographie de l’activité économique de la France aux termes de huit semaines de confinement. Résultat : les Pays de la Loire se situent dans la moyenne nationale des pertes d’activité avec 33% en moins. Les régions les plus touchées sont l’Ile de France et l’Auvergne-Rhône Alpes. Les secteurs les plus 
impactés sont la construction et la fabrication de matériels de transports ou de matériels électriques. Ceux qui s’en sortent le mieux sont l’agriculture et l’industrie agroalimentaire.

Par département, la Loire-Atlantique et la Sarthe sont les plus 
impactées avec 34% de chute d’activité, contre 33% en Vendée et 32% dans le Maine-et-Loire et la Mayenne.

LES MÉNAGES CONSOMMENT MOINS

Par ailleurs, l’Insee a communiqué les chiffres des transactions par carte bancaire diffusés par le Groupement d’intérêt économique des cartes bancaires. On observe un recul de 38% des transactions par ce biais lors de la mise en place du confinement, la semaine du 16 mars. Les transactions avaient augmenté de 9% la semaine 
précédente du fait d’un stockage par anticipation de pénuries. Dans les cinq semaines qui ont suivi l’instauration du confinement, les dépenses ont chuté entre 40% et 50% par rapport à 2019.