Couverture du journal du 23/10/2020 Consulter le journal

Intérim : un accès au logement facilité

Le cabinet immobilier nantais Lefeuvre a créé en 2016 le dispositif confiance bailleur pour faciliter l’accès au logement des intérimaires. Avec pour objectif aussi d’aider les entreprises à pourvoir des postes.

Pas simple de trouver un logement quand on cumule des contrats courts en intérim, par définition instables. Les intérimaires, jugés trop risqués, n’atteignent pas le haut du panier des candidatures auprès des bailleurs privés et des agences immobilières. Avec, pour corollaire, des postes non pourvus pour les entreprises faute de mobilité possible. Car, quand on a galéré pour trouver un appartement, en général, on le garde. Fort de ce constat, le cabinet immobilier nantais Lefeuvre immobilier, déjà actif dans différentes innovations sociétales (accès au logement des seniors notamment) s’est lancé à l’été 2016 dans le dispositif Confiance bailleur. Objectif : « Sécuriser et garantir une candidature, pour le futur locataire intérimaire et auprès du bailleur », explique Cédric Lefeuvre, dirigeant associé du cabinet. Lefeuvre immobilier est donc devenu client du Fastt, le Fonds d’action sociale du travail temporaire. Le Fastt dispose en effet d’environ 6 M€ de budget par an pour le volet logement. Le cabinet Lefeuvre pilote le dispositif et en fait la promotion avec aujourd’hui 25 personnes dédiées au programme.

7 200 ACCOMPAGNEMENTS

Concrètement, le dispositif prévoit le règlement du loyer à date fixe pour éviter retards ou impayés, la gestion du quittancement, une garantie vacance locative pendant quatre mois (indemnisation à hauteur de 80% du loyer et des charges) et une protection juridique. S’ajoutent à ce dispositif les mesures de la garantie Visale. Prérequis pour l’intérimaire : 414 h d’intérim travaillées sur les douze derniers mois et être en mission ou avoir une perspective de mission. « Les cas d’impayés arrivent souvent. Nous l’avons constaté pendant le confinement, certains ont cru qu’à l’instar de certains commerces, eux aussi pouvaient ne pas payer le loyer puisqu’ils ne pouvaient plus travailler, indique Cédric Lefeuvre. L’intérêt de Confiance bailleur est que, non seulement nous donnons des garanties aux propriétaires, mais nous aidons aussi les intérimaires en appuyant leur candidature avant qu’ils ne fassent leurs démarches. C’est particulièrement utile en zone tendue où la bagarre pour le logement locatif est rude. »

Résultat, au total, 7 200 intérimaires ont été accompagnés en France et Outre-mer, 296 en Loire-Atlantique et 69 sur la métropole de Nantes. 2 500 agences immobilières ont accepté de travailler avec Lefeuvre immobilier pour le bénéfice de 2 800 intérimaires. À noter que le dispositif est soutenu par la FNAIM, la Fédération nationale de l’immobilier. Le partenariat entre le Fastt et le cabinet Lefeuvre prend fin en 2021. Le Fasst lancera un nouvel appel à projets pour refondre sa politique du logement qui sera alors pilotée par un seul opérateur. Le cabinet Lefeuvre compte bien postuler. « Il y a beaucoup de murs à faire tomber et il est intéressant qu’une PME locale comme la nôtre propose des solutions sociétales, entraînant tout un écosystème. »

 

Photo de Mike provenant de Pexels