Couverture du journal du 30/09/2022 Consulter le journal

Fleury Michon affiche un résultat net de 4M€ en 2021

Malgré un chiffre d’affaires en léger retrait (-4,1%), Fleury Michon affiche à nouveau un résultat net positif sur son dernier exercice. Cette situation saine permet à l'entreprise agroalimentaire basé à Pouzauges (Vendée) de poursuivre son désendettement, même si le contexte économique reste très incertain en 2022.

Vendée, Fleury Michon, résultats, 2021

Fleury Michon affiche un résultat de 4M€ en 2021. ©FleuryMichon

Le Vendéen Fleury Michon vient de publier ses résultats après bourse. Et bonne nouvelle : l’entreprise agroalimentaire affiche à nouveau un résultat net positif en 2021 à hauteur de 4M€, soit 0,6% du chiffre d’affaires. Ce résultat net inclut le résultat financier (–3 ,2 M€), principalement dû aux coûts des emprunts, ainsi que la charge d’impôts (-3,5 M€).

Le chiffre d’affaires consolidé (705,6 M€) est fortement impacté par l’activité GMS (charcuterie, plats préparés individuels et produits de la mer) dont les ventes sont en retrait de 4,2 % par rapport au précédent exercice qui avait été porté par les effets du confinement de mars à mai 2020. En comparaison avec 2019, l’activité GMS affiche une hausse de 3,7 % en 2021.

Les ventes de charcuterie, boostées pendant le confinement, enregistrent une diminution en volume (liée aux tendances du marché). En revanche, ses parts de marché progressent grâce au repositionnement réussi de sa gamme de jambon (classique, charcutier et engagé).

Les ventes de plats préparés individuels continuent de progresser, sur un marché en forte croissance en 2021. Elles sont portées par le succès des plats en barquettes bois. Les ventes de surimi sont stables.

Le pôle « international » présente une hausse de 5,5 % en comparaison avec l’exercice 2020 (+ 4,6% à taux de change constant). L’activité catering aérien, qui contribue très majoritairement à ce pôle, avec les sociétés Fleury Michon Amérique et Marfo, continue d’enregistrer de faibles volumes depuis mars 2020. En comparaison avec 2019, le CA de ce pôle international est en retrait de 57,3% (à taux de change courant et périmètre constant).

Le pôle « Ventes avec services » affiche un recul de son activité de 14,5 % en 2021. Il est toujours fortement impacté par les restrictions sanitaires et l’instauration du télétravail pour les entreprises en région parisienne. En comparaison avec 2019, le CA de ce pôle « ventes avec services » est en retrait de 55, 8%.

Malgré tout, la situation financière de Fleury Michon reste saine à fin 2021, avec une marge opérationnelle courante de 2%. Ce résultat permet à l’entreprise agroalimentaire de poursuivre son désendettement, passant de 103,9 M€ fin 2020 à 73,3 M€ un an plus tard.

Perspectives 2022 : un contexte économique encore volatil

Sur son prochain exercice, Fleury Michon devra à nouveau manœuvrer dans un contexte économique « très volatil et fortement inflationniste ». Cette hausse des coûts concernant à la fois les matières premières agricoles et les intrants (gaz, électricité, carburant, emballages). Elles sont notamment les conséquences de la guerre en Ukraine et de l’épisode actuelle de grippe aviaire. Fleury Michon annonce son intention de rouvrir rapidement les négociations avec ses clients GMS. Au vu de cet environnement complexe et incertain, Fleury Michon ne communique, à ce jour, aucune perspective chiffrée.

Deux cessions en 2021 pour Fleury Michon

Au cours de l’exercice 2021, Fleury Michon a cédé la société Proconi, située en Slovénie et détenue à hauteur de 100%, ainsi que la société Jargus, située en France et détenue à hauteur de 50 %. L’impact du résultat des activités cédées (3,4 M€) correspond principalement à l’impact de la société Proconi cédée fin décembre 2021.