Couverture du journal du 03/02/2023 Le magazine de la semaine

En un an Largo a doublé sa capacité de production

Une superficie étendue de près d’un tiers supplémentaire, une nouvelle ligne de production, près de 40 recrutements... Le reconditionneur nantais Largo a conclu 2022 en beauté.

Largo, reconditionnement de produits high-tech, Sainte-Luce-sur-Loire

Désormais, Largo compte une centaine de collaborateurs sur son site de Sainte-Luce-sur-Loire passé de 700 m2 à 1 000 m2.

2022 a été synonyme de développement pour Largo. Une année tout d’abord marquée par des travaux d’extension de son usine de production de Sainte-Luce-sur-Loire. Portée par une croissance de son activité avec un chiffre d’affaires multiplié par 14 depuis sa création en 2016 (1,2 M€ à 17,6 M€ en 2021), l’entreprise spécialisée dans le reconditionnement de produits high-tech a gagné 300 m2, pour totaliser 1000 m2. Cet agrandissement chiffré à 500 k€ a permis de mettre en service une nouvelle ligne de production spécifique afin de diversifier la gamme de produits mais aussi d’intégrer un espace dédié pour le polissage des écrans ou des châssis et un espace de stockage plus important pour les produits de diversification.

Cette année 2022 a également été rythmée par 39 recrutements, essentiellement sur des postes d’opérateurs. L’effectif atteint désormais une centaine de collaborateurs. Cette extension a également permis à Largo de quasi doubler sa capacité de production, de 13 000 produits reconditionnés par mois à fin 2021 à 25 000 à fin 2022. En tout, quelque 280 000 smartphones ont été reconditionnés (à fin septembre 2022) distribués via son site internet et plus de 2 000 points de vente chez les distributeurs partenaires (Système U, Leclerc, Bureau Vallée, Conforama, EasyCash, Happy cash, Save…).  Aujourd’hui tourné à 80% vers le reconditionnement de smartphones, l’industriel nantais a également élargi sa gamme de produits reconditionnés : montres connectées (Apple Watch), casques audio (Beats), écrans, claviers, tours d’ordinateur et ordinateurs portables.

Désormais Largo se tourne vers 2023. Afin de récupérer toujours plus d’équipements auprès des consommateurs, l’entreprise travaille à une nouvelle offre de reprise auprès des particuliers baptisée “Largo Collect”. Ce nouvel outil disponible, début avril, auprès des vendeurs des rayons high-tech des distributeurs partenaires – tels que Système U, Leclerc ou Cora – permettra aux clients, souhaitant se séparer de leur smartphone, d’estimer la valeur de leur appareil « de manière simple, rapide et fiable », promet l’entreprise. Une solution qui sera accessible via le site internet de Largo au cours du second semestre.