Couverture du journal du 17/09/2021 Consulter le journal

En 2020, les investisseurs étrangers plébiscitent la région

Dans un contexte où les flux mondiaux d’investissement ont chuté très fortement en 2020 en Europe et dans le monde, l’agence de développement économique de la Région des Pays de la Loire, Solutions&Co, se félicite de ses bons résultats.

© iStock

En 2020, les Pays de la Loire ont séduit les investisseurs internationaux et c’est l’emploi qui y a gagné. Effectuant un bilan de son action, l’agence Solutions&Co, rattachée au Conseil régional, annonce ainsi tirer son épingle du jeu sur le plan des investissements étrangers dans un contexte fortement impacté par l’effet Covid.

Solutions&Co a en effet trois missions : contribuer au développement des entreprises régionales, développer l’attractivité économique et touristique ligérienne et favoriser l’implantation de nouvelles entreprises. Sur ce dernier volet, l’agence assure, notamment à l’international, une prospection des investisseurs potentiels, une promotion du savoir-faire et du dynamisme économique de la région, ainsi que des opportunités business sur le territoire. Pour cette mission, elle s’appuie sur une équipe de sept personnes, « avec des profils très internationaux », souligne Didier Barron, directeur de la business unit Attractivité chez Solutions&Co.

En 2020, l’action de l’agence de développement à l’international a ainsi permis une progression de 1,6% des projets d’investissements étrangers (contre -17% au niveau national) et de 4,65% des emplois créés ou maintenus (contre -11,5% au niveau national). « C’est le résultat d’une forte action de prospection menée depuis trois-quatre ans sur quelques marchés étrangers, principalement en Europe occidentale, Amérique du Nord, Japon et Chine », relève Didier Barron, qui précise que l’agence travaille main dans la main avec Business France 1. « Les principales implantations viennent d’Allemagne, des États-Unis et d’Italie, précise Dominique Mariani, DG de Solutions&Co. Par contre, si on prend les emplois créés, l’Allemagne, la Suisse et les États-Unis arrivent en tête. C’est d’ailleurs la première fois que l’on voit la Suisse à ce niveau-là. »

PLUS DE 2 200 EMPLOIS À LA CLÉ

En 2020, 63 projets ont ainsi été menés à bien par Solutions&Co, sachant qu’il s’agit de dossiers « de long terme, qui nécessitent un travail de plusieurs années pour se concrétiser », pointe Didier Barron. Et de préciser : « Il s’agit de décisions d’investissements actées et contrôlées. Pour les implantations, par exemple, cela veut dire que les statuts ont été déposés et que l’on a des informations qualifiées du responsable de l’entreprise sur son plan de recrutement. » Parmi ces 63 projets, 30 constituent des implantations pures, comme Vectis ou Notus (lire l’encadré) et 32 des réinvestissements de filiales de groupes étrangers déjà installées sur le territoire national. Avec, à la clé, la création ou le maintien de 2 202 emplois.

© Solutions&Co

En termes de répartition géographique, la Loire-Atlantique aimante 52% des projets, loin devant le Maine-et-Loire et la Vendée (voir la carte). Pour Didier Barron, « quand on regarde le poids économique de la Loire-Atlantique, ce n’est pas illogique », soulignant aussi l’incontestable effet locomotive de la métropole nantaise. Malgré tout, insiste le directeur Attractivité, « nous veillons à être très équilibrés. Nous présentons les meilleures solutions pour les investisseurs dans différents territoires de la région. Ensuite, ce sont les entreprises qui choisissent ».

Sur un certain nombre de secteurs qui se développent, il y a bien une attractivité de la métropole. C’est le cas, par exemple, pour certaines filières privilégiées par l’agence Nantes Saint-Nazaire développement. Solutions&Co mène ainsi avec l’agence un travail collaboratif sur les filières du numérique ou de la mobilité durable (électrique, hydrogène, biocarburant…). Elle s’est par ailleurs adaptée au contexte Covid.

« Avant, nous étions fortement positionnés sur le manufacturing et nous continuons. En revanche, sur l’aéronautique, nous avons mis un coup de frein », commente Didier Barron. L’agence s’est par ailleurs repositionnée sur l’« agri tech, le food, l’agri food ».

 

LA FORCE DU COLLECTIF

Qu’est-ce qui a permis à l’agence régionale de faire la différence ? Plusieurs facteurs. À commencer par une organisation qui s’appuie sur la force du collectif : le Hub International Invest. « Il est animé par Solutions&Co et la Région et regroupe tous les acteurs concernés par l’attractivité. On croise les informations et, ainsi, on ne doublonne pas les actions », indique Didier Barron. « Cela nous permet d’être en circuit très court pour réagir rapidement. Il y a très peu de régions qui fonctionnent comme ça », souligne Dominique Mariani.

Après avoir identifié les projets, l’agence Solutions&Co propose un accompagnement technique aux entreprises qui veulent investir dans la région. Il comprend une recherche du meilleur site en fonction de leur cahier des charges, un soutien juridique, mais aussi une intermédiation avec les services de l’État « pour optimiser le planning de mise en œuvre ». C’est un autre point fort ligérien, la France étant malheureusement bien connue pour sa complexité administrative… « On a été la première région à signer la Charte régionale des investissements directs étrangers qui permet de faciliter les démarches auprès des services de l’État et les entreprises y sont très sensibles. Cela nous aide derrière à décrocher d’autres dossiers, observe Didier Barron. Ce qu’elles veulent, c’est naturellement, faire du business. Dans leurs critères de choix d’implantation, il y a donc la réduction du time to market. »

1 Agence nationale qui accompagne les entreprises françaises à l’international et les entreprises étrangères pour leur investissement en France, avec 124 pays couverts.

 

TROIS ENTREPRISES IMPLANTÉES EN 2020 SUR LE TERRITOIRE

Notus

Créé en 2001, Notus est un groupe franco-allemand qui initie, planifie, construit et exploite des parcs éoliens et photovoltaïques. Il compte de nombreux bureaux en Europe. Dans le cadre de son développement, Notus Energy France a décidé d’installer un bureau de développement à Nantes, avec six salariés. Une dizaine est annoncée d’ici trois ans.

Vectice

Trois mois après sa création, cette start-up américaine fondée en 2020 à San Francisco par deux entrepreneurs franco-américains a réussi une levée de fonds de 3 millions de dollars. Elle développe un logiciel de management de projets d’intelligence artificielle. À Nantes, l’entreprise a installé son centre de R&D au Palace, avec pour objectif le recrutement de vingt personnes d’ici trois ans.

Wpd Windmanager

Cette filiale de la société allemande Wpd Windmanager Gmbh & Co (plus de 2 000 personnes dans le monde), a ouvert début mars une agence à Vertou. Elle est spécialisée dans la gestion commerciale et technique de parcs éoliens et solaires pour le compte de tiers. L’agence compte sept collaborateurs et s’occupe d’une vingtaine de parcs éoliens répartis entre la Nouvelle-Aquitaine et la pointe bretonne.