Couverture du journal du 03/02/2023 Le magazine de la semaine

Dr. Jonquille et Mr. Ail veut démocratiser le jardinage

À la genèse de Dr. Jonquille et Mr. Ail, quatre copains d’enfance originaires de Saint-Hilaire-de-Riez (85) férus de plantes et de semences qui, en voyage à Madrid, dans le jardin botanique de la ville, ont l’idée de lancer leur société.

Les fondateurs, de g. à d. : Hugo Sauzeau, Gaël Brelet, Daniel Yamba et Théo Couton. Dr. Jonquille et Mr. Ail

Les fondateurs, de g. à d. : Hugo Sauzeau, Gaël Brelet, Daniel Yamba et Théo Couton.© Dr. Jonquille et Mr. Ail

À la genèse de Dr. Jonquille et Mr. Ail, quatre copains d’enfance originaires de Saint-Hilaire-de-Riez (85) férus de plantes et de semences qui, en voyage à Madrid, dans le jardin botanique de la ville, ont l’idée de lancer leur société. Bien vite, les quatre associés se rendent compte de la difficulté d’accès à l’information dans le jardinage et décident de démocratiser sa pratique. Après les semences bio et reproductibles (les graines issues des fruits des plantes peuvent à nouveau être semées) comme des graines potagères, aromatiques ou de fleurs, puis des kits de jardinage écoresponsables, la société a ajouté cette année à sa gamme des biostimulants à base de plantes
séchées destinées à fertiliser les sols.

Dr. Jonquille et Mr. Ail

© Dr. Jonquille et Mr. Ail

Dr. Jonquille et Mr. Ail a également conçu un jeu de société, baptisé Teropaïpaï et, toujours avec l’objectif de rendre le jardinage plus accessible, une application gratuite proposant des contenus et tutoriels de jardinage. Les produits de la société sont vendus sur sa boutique en ligne, via des marketplaces, mais aussi dans une cinquantaine de distributeurs en France. Créée en février 2019 et aujourd’hui installée sur l’Île de Nantes, l’entreprise composée aujourd’hui de cinq collaborateurs prévoit d’étoffer ses effectifs pour atteindre 11 personnes en fin d’année, avec des recrutements prévus sur les parties communication, développement, commercial et logistique.