Couverture du journal du 17/09/2021 Consulter le journal

Presque centenaire, Codes Rousseau toujours à la page

L'entreprise des Sables d’Olonne née en 1937, met l'accent sur le digital comme axe de développement stratégique et investit 4 M€ pour se doter de nouveaux locaux.

Codes Rousseau Michel Goepp

Michel Goepp, PDG de Codes Rousseau depuis 1994 © Codes Rousseau

Alors que le permis de conduire fête ses 100 ans en 2021, l’incontournable code Rousseau passe entre les mains de plus de 60% des prétendants à l’épreuve. Sous forme imprimée ou sous forme numérique. Propriété du groupe d’édition germano-britannique Springer nature, Codes Rousseau (95 salariés, 14,8 M€ de chiffre d’affaires en 2020) vend encore plus de 400 000 livres de code par an pour réviser le permis voiture, moto, poids lourds ou bateau. Mais les outils numériques supplantent peu à peu le bon vieux code de la route. Près de 450 000 jeunes achètent chaque année la solution e-learning des Codes Rousseau via leur auto-école, depuis son lancement en 2009.

Codes Rousseau est sur Messenger, Alexa, Twitch et en visioconférence

La société des Sables d’Olonne née en 1937, n’a de cesse d’innover pour s’adapter à son jeune public : un million des 15/25 ans passent leur permis chaque année. Bousculée par l’arrivée sur le marché des auto-écoles en ligne en 2014, l’entreprise a pris résolument le virage du digital avec des méthodes d’apprentissage originales. Après avoir lancé un simulateur de conduite en 2014, Codes Rousseau enchaîne les innovations numériques. La société propose depuis l’été 2020 son chatbot PlayCode créant des interactions ludiques avec les utilisateurs de Messenger. Codes Rousseau a également investi en octobre 2020 le marché de l’assistance vocale. Disponible sur Alexa d’Amazon et Google Assistant, les apprentis conducteurs peuvent réviser le code de la route à la maison. Et, pour pallier la formation en présentiel pendant le confinement, la société vendéenne a mis au point un dispositif de formation en visioconférence. MyRousseau Visio permet aux moniteurs de continuer leurs enseignements en constituant des classes virtuelles pouvant accueillir jusqu’à 40 candidats simultanément.

Codes Rousseau lance Oscar 2 son nouveau simulateur de conduite immersif

Simulateur oscar 2

Le simulateur Oscar 2 propose une expérience plus immersive de la conduite ©Codes Rousseau

L’entreprise sablaise mise également sur la V2 de son simulateur de conduite, plus immersif, pour doper ses ventes. La machine lancée en 2014 séduit de plus en plus. 600 machines équipent déjà les auto-écoles et la société en vend en moyenne 15 par mois. Lancé en février 2021, Oscar 2, la nouvelle version bardée d’innovations, répond à la surcharge des auto-écoles qui doivent faire face à un engorgement des postulants au code depuis le déconfinement et à la pénurie de moniteurs. « Le simulateur permet de décharger l’enseignant des premières heures de conduite, sans stress pour le candidat et en toute sécurité, notamment dans les grandes villes où la pratique des débutants est compliquée », argue Michel Goepp, PDG de l’entreprise sablaise.

Oscar 2 est doté de trois écrans dont un panoramique et positionne le conducteur à gauche. Il dispose aussi d’un écran arrière pour les créneaux et les marches arrière. La machine est fabriquée par la société Acreos à Metz, spécialiste des simulateurs pour engins de chantiers. De nouveaux modules (conduite sur autoroute, en montagne, par mauvais temps…) seront accessibles courant 2021. Pour aller toucher son jeune public sur les réseaux sociaux, la société a également lancé en mars dernier une émission sur Twitch. #fautpasdécoder propose des cours de code sur des thématiques précises ainsi que des défis entre participants. La chaîne compte à ce jour 4 500 followers.

Codes Rousseau déménage en 2023

codes Rousseau Les ables d'Olonne

Le nouveau siège social sera livré fin 2022 ©Codes Rousseau

Le digital représente désormais 70 % de l’activité et les locaux de l’entreprise ne sont plus adaptés à son évolution : trop de stockage, pas assez de bureaux pour loger ses équipes informatique et marketing. Codes Rousseau investit donc 4 M€ pour se doter de deux bâtiments sur le site de Numerimer, le pôle numérique de l’agglomération, situé près de l’hôpital.

L’entreprise va construire un bâtiment de 1 500 mètres carrés sur deux étages destiné aux bureaux et un autre, de 1 800 mètres carrés, pour la logistique. La livraison est espérée fin 2022 et le déménagement en juin 2023.