Couverture du journal du 20/05/2022 Consulter le journal

CEBPL : des résultats « solides » pour accompagner la transformation environnementale

La Caisse d’épargne Bretagne Pays de la Loire (CEBPL) a dressé le 1er mars son bilan de l’année 2021 et tracé des perspectives pour l’avenir. Avec 2 800 collaborateurs et 380 agences, la banque affiche des « résultats solides » qu’elle entend mettre « au service du territoire et de la transformation environnementale ».

Francis Delacre, membre du directoire (finances), Philippe Seguin, président du conseil d’orientation et de surveillance, Christophe Pinault, président du directoire de la CEBPL

Francis Delacre, membre du directoire (finances), Philippe Seguin, président du conseil d’orientation et de surveillance, Christophe Pinault, président du directoire de la CEBPL © Caisse d’épargne Bretagne Pays de la Loire

La Caisse d’épargne Bretagne Pays de la Loire (CEBPL) a dressé le 1er mars son bilan de l’année 2021 et tracé des perspectives pour l’avenir. Avec 2 800 collaborateurs et 380 agences, la banque affiche des « résultats solides » qu’elle entend mettre « au service du territoire et de la transformation environnementale ». L’année 2021 a ainsi été « extrêmement intense », selon Christophe Pinault, président du directoire. La banque a notamment enregistré 6,5 Mds€ de crédits pour accompagner 80 000 projets, un « record historique », 1,5 Md€ pour les crédits aux entreprises et 3,6 Mds€ pour les crédits habitat. Les prêts garantis par l’État (PGE) octroyés par la banque se sont quant à eux élevés à 52 M€ en 2021, et représentent 700 M€ depuis le début de la crise sanitaire. La collecte d’épargne s’est elle élevée à 1,3 Md€, ce qui porte l’encours d’épargne à plus de 40 Mds€. Forte de cette dynamique, la CEBPL affiche un PNB en progression de près de 40 M€ pour s’établir à 570 M€, soit une hausse de 7,7 % par rapport à 2021. Au chapitre recrutement, la banque prévoit l’embauche de plus de 1 000 nouveaux collaborateurs dans les trois années à venir sur l’ensemble de ses métiers.

Autant de notes positives sur lesquelles la CEBPL compte capitaliser pour devenir le « banquier de la transition environnementale » : avec actuellement 537 M€ d’encours des crédits dédiés à la transition environnementale, la banque mutualiste de proximité veut continuer à financer des projets de développement durable, accompagner ses clients dans leur transformation et orienter l’épargne vers des projets vertueux. Elle compte notamment poursuivre le développement des prêts à impact social et environnemental, qui ont représenté 237 M€ en 2021. Parmi eux, celui accordé à la Compagnie du Ponant, société de croisière basée à Marseille, pour le financement de son navire étendard, qui l’engage à respecter des critères de réduction d’émissions de CO2 et de déchets sur l’ensemble de sa flotte. Si ces engagements sont respectés, l’entreprise bénéficiera d’une bonification du taux d’intérêt, ce qui diminuera le coût du financement du bateau. Et la CEBPL s’engage à reverser le même montant de bonification à l’association Theseacleaners, qui lutte contre la pollution des océans.