Couverture du journal du 26/11/2021 Consulter le journal

Artisa’Night : pleins feux sur le numérique

Accélérer la transition numérique des entreprises est l'un des objectifs prioritaires que la Chambre de métiers et de l'artisanat s’est fixée. Dans ce cadre, la CMA Pays de la Loire organise depuis plusieurs années, sur les différents départements de la région, une soirée consacrée aux expériences digitales : Artisa’night.

Frédéric Brangeon, nouveau président de la CMA 44, artisa'night

Frédéric Brangeon, nouveau président de la CMA 44 © D. R.

En Loire-Atlantique, où l’événement se déroule tous les ans (tous les deux ans dans les autres départements), la troisième édition d’Artisa’night s’est tenue le 9 novembre dernier. Le concept est simple : permettre, le temps d’une soirée, lorsque les artisans sont théoriquement plus disponibles, de participer à un temps fort animé par des professionnels, spécialistes de leur domaine : e-commerce, communication, e-réputation, référencement, réalité virtuelle… Car, pour le nouveau président de la CMA Loire-Atlantique, Frédéric Brangeon (lire l’encadré), si la crise sanitaire a eu un impact positif, c’est bien de permettre aux entreprises artisanales « de franchir le pas du numérique, des plateformes de vente, du click & collect… ».

Les objectifs de cette soirée étaient donc multiples. Il s’agissait à la fois de « sensibiliser, informer, acculturer, surprendre et permettre aux participants de trouver des solutions adaptées à leurs besoins». Le tout, sur un même lieu, à la CMA Loire-Atlantique, à Sainte-Luce-sur-Loire.

LE NUMÉRIQUE RESPONSABLE À L’HONNEUR

Au programme, des conférences, des ateliers d’immersion et un parcours organisé pour aller à la rencontre des acteurs locaux, qu’ils soient institutionnels (CMA, Agence Lucie, Pôle emploi, Solutions&Co), associatifs (le réseau ADN ouest, l’Institut du numérique responsable), ou entreprises (AFB shop, Kiloutou, Socleo…). Soit, en tout 26 exposants pour 190 participants.

Les entreprises ont notamment pu assister à des démonstrations de drone, d’impression 3D ou de réalité virtuelle, s’informer sur la cybersécurité, connaître les dix règles d’or pour créer un e-commerce rentable ou encore apprendre à être visibles sur le web. Avec un appui particulier sur une thématique pour cette troisième édition : le numérique responsable. Une des trois conférences a d’ailleurs été consacrée à cette thématique. Et parce que qui dit numérique, dit aussi équipement et – en bout de chaîne – déchets, la chambre de métiers organisait également une collecte. 500 kg de déchets d’équipements électroniques et électriques usagés ont ainsi été collectés lors de la soirée par des opérateurs spécialisés afin d’être ensuite recyclés et valorisés.

Le souhait de Frédéric Brangeon est désormais de voir se déplacer l’édition 2022 d’Artisa’night en-dehors des frontières métropolitaines, à l’instar de la deuxième édition qui s’était déroulée à Guérande, afin d’accompagner au plus près les artisans dans leur transition numérique.

Frédéric Brangeon, nouveau président de la CMA 44

Élu le 8 novembre à la tête de la CMA Loire-Atlantique pour cinq ans, Frédéric Brangeon emmenait la liste départementale de l’U2P. Il succède à l’artisan-taxi Philippe Bély, qui a pris sa retraite. Frédéric Brangeon dirige actuellement deux boulangeries-pâtisseries éponymes à La Chapelle-sur-Erdre. Les deux boutiques réalisent près de 2 M€ de chiffre d’affaires avec une quarantaine de salariés. L’artisan est très investi sur le territoire. Outre son mandat à la chambre de métiers, il est président de l’U2P 44, co-président de l’association des entreprises de la Chapelle-sur-Erdre (ECE) et vice-président de l’association des artisans commerçants chapellains.