Couverture du journal du 17/09/2021 Consulter le journal

Vingt contrats de relance et de transition écologique signés en Vendée en 2021

Vingt contrats de relance et de transition écologique sont en cours de signature en Vendée avec les agglomérations et les communautés de communes. Ils visent à soutenir les projets des collectivités à forts enjeux pour le territoire et sa population et notamment en matière énergétique. Le premier a été signé avec la communauté d'agglomération des Sables d'Olonne.

plan velo LSO agglo

Le plan vélo de l'agglomération des Sables d'Olonne prévoit de consacrer 7,5 M€ au maillage et à la sécurisation du réseau cyclable et au financement de l'achat de vélos électriques avec l'aide de l'Etat ©LSO agglo

C’est inédit : les contrats de relance et de transition écologique, dits CRTE, seront abondés pendant deux ans par les crédits de France Relance. C’est ainsi plus de 8 M€ qui seront alloués par l’Etat aux collectivités vendéennes en 2021 pour soutenir leurs projets de développement, soit environ trois fois plus que les autres années.

Le CRTE regroupe l’ensemble des contrats auparavant signés entre l’État et les collectivités, dont le contrat de ville, mais aussi les programmes des différents ministères, et leurs partenaires, comme Action cœur de ville, Petites villes de demain,  le Contrat de transition écologique (CTE) ou le contrat de ruralité. Il vise à accélérer la relance et accompagner les transitions écologique, démographique, numérique, économique dans les territoires. Il s’applique à des domaines aussi variés que l’éducation, le sport, la santé, la culture, la revitalisation urbaine, la mobilité, les emplois, l’agriculture… Le CRTE doit permettre aux collectivités locales d’intégrer les ambitions nationales de transition écologique dans leurs priorités : stratégie bas-carbone, biodiversité, adaptation au changement climatique, préservation des ressources naturelles. Une attention particulière est portée par l’Etat dans le choix des projets éligibles, à ceux qui participent à la lutte contre l’artificialisation des sols, au développement des nouvelles pratiques agricoles, aux circuits courts et à l’économie circulaire ainsi qu’aux mobilités douces, à la rénovation énergétique des bâtiments et à la promotion des énergies renouvelables.

La Vendée bénéficiera de 8 M€ dont 2.3 M€ pour l’agglomération des Sables d’Olonne

Signé pour six ans, cette nouvelle forme de contrats de territoire permet aux collectivités de s’engager dans des projets plus ambitieux, assurées d’un soutien de l’Etat renouvelé tous les ans.
Depuis le lancement du dispositif fin novembre 2020, déjà 800 groupements de communes ont signalé leur volonté de s’engager dans des projets de territoires pour la durée du mandat municipal jusqu’à la fin 2026. En 2021, ils se partageront 35 M€ contre 25 M€ en 2020, soit 10 M€ de plus que l’an dernier.

En Vendée, vingt contrats seront signés d’ici à la fin de l’année couvrant l’ensemble des communes du département et une première salve de 25 projets. Le premier a été signé avec la communauté d’agglomération des Sables d’Olonne. La collectivité littorale percevra 2,3 M€ d’aides en 2021 pour soutenir une quinzaine de projets structurants, porteurs de chiffre d’affaires additionnels  et d’emplois pour le secteur du bâtiment et des travaux publics. Parmi les plus significatifs : 700 000€ seront alloués pour la modernisation de l’éclairage urbain privilégiant les lampes led, 642 000€ au développement de la filière hydrogène vert, 333 000€ à la première tranche du plan vélo de l’agglomération, 62 000€ à l’extension du pôle santé de Sainte-Foix et 34 000€ pour celle des voies douces à Vairé. Ces fonds publics représentent environ 30% des sommes engagées dans les projets comme celui de l’Arena des Sables d’Olonne. « Sans ces soutiens, on investirait moins, révèle Yannick Moreau, président de l’agglomération. C’est un véritable levier pour la relance de l’économie et de la qualité de vie aux Sables d’Olonne ».