Couverture du journal du 04/12/2020 Consulter le journal

12,5 M€ versés aux entreprises en mars

Au titre des pertes d’activité du mois de mars, près de 10 000 entreprises de Loire-Atlantique ont bénéficié d’une aide de l’État via le Fonds de solidarité nationale. Un second volet d’aide est en place auprès de la Région ainsi que le Fond territorial résilience.

Christelle Morançais, présidente de la région Pays de la Loire a annoncé plusieurs mesures d'aide à destination des entreprises pour faire face à la crise économique qui accompagne la crise sanitaire liée au Covid-19. © Région Pays de la Loire - Ouest Médias

Les premiers chiffres ont été donnés lors d’une conférence de presse téléphonique le 16 avril par le Préfet de région Claude d’Harcourt et la présidente des Pays de la Loire Christelle Morançais. Près de 10 000 primes ont été versées à des entreprises de Loire-Atlantique pour le mois de mars, au titre du Fonds de solidarité nationale (FSN) pour un total de près de 12,5 M€. Il s’agit du premier volet d’aide de l’État à destination des indépendants (y compris les professions libérales), artisans, commerçants et TPE de 10 salariés ou moins qui enregistre un CA annuel inférieur à 1 M€. Le plafond de cette aide défiscalisée était de 1 500 €. Le montant moyen versé à chaque entreprise s’élève à 1 325 €. « 5% des dossiers ont été refusés car ils n’étaient pas éligibles », précise Christelle Morançais. Ce volet 1 du FSN est reconduit pour le mois d’avril et les entreprises peuvent faire ou renouveler leur demande. 

UN DEUXIÈME VOLET DU FSN

À compter du 15 avril, les entreprises qui ont bénéficié de ce premier volet peuvent solliciter auprès de la Région un second volet d’aide. Cette deuxième prime complémentaire s’élèvera jusqu’à 5 000 € (selon le montant du CA annuel). Elle concerne les entreprises ayant au moins un salarié, pour lesquelles la banque a refusé un prêt de trésorerie et se trouvant dans l’impossibilité de régler leurs dettes à 30 jours. Au total, 63 M€ ont été alloués au Fonds de solidarité nationale à destination des Pays de la Loire. La Région y abonde à hauteur de 25 M€.

À noter que ce Fonds a été élargi aux entreprises en redressement judiciaire ou en procédure de sauvegarde, aux agriculteurs membres d’un GAEC et aux artistes-auteurs. 

Les Pays de la Loire ont par ailleurs lancé un Fonds territorial Résilience (lire notre édition précédente). Il est destiné aux entreprises non éligibles au Fonds de solidarité nationale, sous forme d’avances remboursables.

Pour les entreprises les plus en difficulté, la Région et l’État ont mis sur pied un comité de suivi et de pilotage, « avec pour objectif de faire du cas par cas », explique Christelle Morançais.

36% D’ACTIVITÉ EN MOINS EN MARS

Selon une note de conjoncture de l’Insee 
citée par le préfet Claude d’Harcourt, l’activité économique en Pays de la Loire a baissé de 36% en mars par rapport au mois précédent. « Une baisse identique à celle de la France », indique le préfet. Mais il existe de forts écarts en fonction du secteur : -10% pour l’agriculture, entre -15% et -39% pour les services, -40% pour l’industrie et -88% pour la construction.


Pour déposer sa demande pour le 2e volet du FSN : https://pdl-soutien-tpe.mgcloud.fr/

Pour demander l’aide du Fonds territorial résilience : resilience-paysdelaloire.fr


LES AUTRES MESURES DE LA RÉGION

Mi-mars, la Région Pays de la Loire annonçait les premières mesures pour accompagner les entreprises (voir notre édition du 20 mars). En voici un premier bilan chiffré :

Mesure n° 2 Prêt Rebond : 12,8 M€ ont été accordés à 72 entreprises + 19 M€ en pré-accord (étude, instruction).

Mesure n° 3 Report des échéances de prêts et avances remboursables : 18 demandes accordées pour un montant de 708 044 €.

Mesure n° 4 Pays de la Loire Garantie : dans ces premières semaines où la priorité était la trésorerie, ce sont prioritairement les garanties de l’État sur des crédits court terme qui ont été fortement sollicitées. La garantie de la Région est un outil complémentaire qui peut être mobilisé dès maintenant ou plus tard dans le cadre d’opérations de restructuration financière.

Mesure n° 5 Pays de la Loire Redéploiement (mécanisme de prêt et de garantie visant la préservation ou le développement de l’outil industriel, des compétences et des emplois de demain) : 2,4 M€ engagés pour 4 entreprises.