Couverture du journal du 26/11/2021 Consulter le journal

Les championnats de France de Surf 2021 aux Sables d’Olonne jusqu’au 31 octobre

35 ans après avoir déjà accueilli les championnats de France (1986), les Sables d'Olonne renouent avec l'épreuve majeure de la Fédération Française de Surf. La ville reçoit jusqu'au 31 octobre les championnats de France de surf 2021, annulés l'an dernier en raison du contexte sanitaire.

Irwin_cloarec_2020X.Renaudin

Irwin cloarec en body board 2020 ©Renaudin

La Fédération Française de surf, la ville des Sables-d’Olonne et l’agglomération, l’Olonna Surf Club et la Ligue de surf des Pays de la Loire co-organisent les championnats de France de surf 2021 qui se déroulent jusqu’au 31 octobre. « Cette épreuve constitue la plus importante compétition organisée sur le sol français en termes de compétiteurs, de titres attribués », indique Pascal Caduc, président du Olonna Surf Club.

500 compétiteurs

Près de 500 compétiteurs s’affrontent depuis le 23 octobre au cœur du centre-ville sur les 4 kilomètres de plage des Sables d’Olonne.

Yannick Moreau, maire de Sables d’Olonne (DR)

« Je suis heureux que notre Ville des Sables d’Olonne ait été sélectionnée pour accueillir ces championnats de France de surf. Véritable symbole de liberté, le surf est inscrit dans l’ADN des Sables d’Olonne. Il suffit d’une balade sur notre remblai pour le vivre : les surfeurs sont là, toujours prêts à prendre une vague, sous le regard admiratif des promeneurs, petits et grands », indique Yannick Moreau, maire de la ville. « Notre ville est labellisée ‘Ville de surf 2 étoiles’, notre Institut Sports Océan fait partie des rares centres de formation au BPJEPS Surf, nos associations et écoles locales de glisse sont ultra-dynamiques… nos pratiquants, toujours plus nombreux ».

 

 

Neuf disciplines et de nombreux champions vendéens

La volonté de la Fédération est de mettre en avant toutes les disciplines et pas seulement le shortboard, unique sport olympique : le longboard, le bodyboard, le bodysurf, le Stand Up Paddle, le skimboard, le kneeboard, le tandem et le Para Surf. Quasiment tous les meilleurs français des 9 disciplines au programme, dont certains comptent parmi les meilleurs au monde, participent à cette édition sablaise. Les Sables d’Olonne sont un berceau de champions français de surf. La liste des champions de France vendéens est longue : Après Grégory Pastuziak (surf), Régis Blanchard (Surf Master), Marie Dejean (Surf Ondine), Caroline Angibaud (Stand Up Paddle), Loïc Caillet et Céline Roucher (Surf tandem), et Tristan Guilbaud (surf), les jeunes licenciés ligériens ont soif de podium.
En 2019 à Hossegor, 8 d’entre eux sont montés sur la « boîte » et 3 ont été sacrés champions de France : Hina Conradi, Tugdual Siret et Philippe Naud.

Une manifestation éco-reponsable

Les championnats se déroulent sur trois sites : La Grande Plage de la Baie des Sables, Sauveterre, spot situé à 5 km au nord des Sables d’Olonne et la plage de Tanchet, située au sud du remblai des Sables d’Olonne. Tanchet est le site principal des championnats avec deux spots et le village officiel de la manifestation.

Habituée des grands rendez-vous nationaux et internationaux, comme le Vendée Globe, mais aussi la Vendée Va’a ou bien encore le championnat d’Europe de waveski, la ville des Sables d’Olonne dispose de toutes les compétences et infrastructures nécessaires. Les championnats 2021 se veulent une manifestation éco-responsable avec le tri des déchets, la limitation de l’impact carbone et le recyclage et plusieurs animations dédiées à l’inclusion sociale, l’éco-citoyenneté, l’insertion et les enjeux environnementaux.