Couverture du journal du 17/09/2021 Consulter le journal

Régionales : le Medef Pays de la Loire donne ses priorités

Le Medef Pays de la Loire s’invite dans la campagne des élections régionales des 20 et 27 juin en interpellant les candidats avec un livre blanc composé d’une cinquantaine de propositions.

Samuel Tual, président du Medef Pays de la Loire et Bertrand Schaupp, président de la commission Attractivité des territoires

Samuel Tual, président du Medef Pays de la Loire et Bertrand Schaupp, président de la commission Attractivité des territoires à l’origine du livre blanc © DR

Avec « Nos priorités pour la Région Pays de la Loire », le Medef Pays de la Loire se rappelle au bon souvenir des candidats aux élections régionales. « Il s’agit d’une interpellation pour dire aux Ligériens : “allez voter et choisissez des politiques qui intègrent l’ensemble des dimensions auxquelles nous sommes attachés” et à l’intention des politiques pour leur dire : “attention, intégrez bien l’ensemble des composantes”. » Le 8 juin sera l’occasion de débattre des priorités dressées par le Medef à l’occasion d’une table-ronde organisée conjointement avec la CPME et l’U2P et conviant les cinq principaux candidats à débattre des orientations économiques.

Initiée par la commission Attractivité des territoires chapeautée par le président du Medef Anjou, Bertrand Schaupp, la démarche s’appuie sur un document élaboré en concertation avec les six Medef territoriaux et les treize branches professionnelles. Il prend sa source dans le livrable rendu à l’automne 2019 à l’occasion du débat ligérien « Ma Région 2050». Dans ce texte, le Medef Pays de la Loire livrait déjà sa vision pour la région et les orientations qui lui paraissaient souhaitables pour garantir son dynamisme économique.

« L’enjeu n’est pas tant de savoir ce que l’avenir réserve que d’être en mesure d’y faire face », rappelle Samuel Tual en propos liminaires de ce livre blanc, précisant que, dans un monde en mutation permanente, « le changement est la seule constante ». Et de souligner en conférence de presse que, certes la région dispose de nombreux atouts, mais que ceux-ci ne sont pas acquis durablement. Glissant, au passage, être clairement pour l’intégrité de la région telle qu’elle est découpée actuellement. « Même si elle n’a pas d’identité très forte, c’est la complémentarité des cinq territoires qui fait sa richesse et sa performance nettement supérieure à la moyenne des autres régions », argue le président du Medef régional.

« ON N’A PAS ENVIE DE SUBIR »

Ce nouveau document est articulé autour d’un fil rouge : la coresponsabilité. Pour le Medef Pays de la Loire, en effet, les entrepreneurs ont toute légitimité à s’inscrire dans l’action publique, même s’ils « n’ont pas vocation à faire de la politique », pointe Samuel Tual. Se fondant sur leur contribution protéiforme, que ce soit par les taxes et impôts qu’elles versent, les produits et services qu’elles fournissent aux Ligériens ou les emplois qu’elles pourvoient, le Medef estime que les entreprises doivent être reconnues comme des acteurs socio-économiques d’utilité publique. « On n’a pas envie de subir. Parce qu’on est acteurs, on a envie de participer, qu’il n’y ait pas d’un côté ceux qui décident et de l’autre ceux qui subissent ce qui est proposé. »

Partant de ce principe, le patron du Medef ligérien pose un constat simple : « On ne peut pas opposer aujourd’hui l’économie et le social, l’économie et l’environnement et l’économie et les nombreuses transitions auxquelles nous sommes confrontés. » À partir de là, la commission Attractivité des territoires dresse quatre priorités : développer le capital humain, accompagner la croissance des entreprises, garantir l’équilibre territorial et réussir les transitions. Pour chaque axe, une dizaine de propositions sont établies, auxquelles sont ajoutées dix autres préconisations plus générales, soit en tout cinquante idées « très concrètes », correspondant aux grands domaines de compétence du Conseil régional (lire l’encadré ci-dessous).

L’EMPLOI, LA FORMATION ET L’INDUSTRIE D’ABORD

Parmi celles-ci, et alors que le territoire régional subit, comme les autres, les effets de la crise sanitaire, Samuel Tual retient deux axes qui lui semblent prioritaires pour repartir du bon pied : l’emploi et la formation. « Il n’échappe à personne que beaucoup de choses s’accélèrent pour les entreprises et qu’il y a donc des métiers qui évoluent. Il est important, si on veut garder une dynamique d’accès à l’emploi, notamment des plus jeunes, que l’offre de formation régionale soit adaptée à ces nouveaux enjeux, sachant que 80% des métiers de 2030 n’existent pas à l’heure où l’on se parle. » Sur ce point, il précise que les branches professionnelles ont des suggestions pour développer des filières d’avenir, précise-t-il, ajoutant : « Là, on est sur des sujets essentiels à nos yeux pour continuer à avoir des ressources et compétences disponibles. »

De son côté, Bertrand Schaupp, par ailleurs président de Podeliha (premier opérateur régional du logement social), estime essentiel de bâtir rapidement « une stratégie globale et ambitieuse pour l’industrie à l’heure où l’on redécouvre en France l’industrie et de se poser la question de la défense d’intérêts nationaux ».

CONTRE L’ÉCOTAXE

Interpellé sur le sujet de l’écotaxe qui agite le débat des régionales, Samuel Tual estime qu’il s’agit d’une « fausse bonne idée » et qu’« on ne résout pas un problème en mettant en place une taxe. Il faut inciter à être responsable, accompagner les transitions et on arrivera à faire les choses. Mais il est important de ne pas bloquer la croissance. Aujourd’hui, dit-il encore, il y a une prise de conscience collective, y compris au Medef et on assume clairement notre position sur les sujets environnementaux, avec une dimension à la fois écologique, responsable et économique ». Et de rappeler la particularité de l’économie ligérienne, assise sur de nombreuses entre- prises patrimoniales qui travaillent sur un temps long. « Elles ont le souci de leur pérennité, de la transmission et de leur impact », assure-t-il.

Medef Pays de la LoireLes 50 priorités du Medef pour la Région

L’ensemble des priorités élaborées par le syndicat patronal en vue des élections régionales est consultable sur le site Medef-paysdelaloire.fr