Couverture du journal du 18/06/2024 Le nouveau magazine

Oriway améliore l’expérience du voyage en véhicule électrique

Disponible dans les stores d’applications depuis le mois de mars, Oriway ne se contente pas de référencer les bornes publiques et privées de recharge en France et en Europe. C’est aussi un planificateur d’itinéraire qui guide les utilisateurs vers les stations, en prenant en compte les conditions réelles d’autonomie de leur véhicule et leurs points d’intérêt.

Natacha Burahee, la fondatrice d'Oriway au milieu, avec son équipe. Photo Oriway

Depuis son siège à Saint-Gilles-Croix-de-Vie, la start-up, composée de trois collaborateurs, affiche déjà cent cinquante utilisateurs de son application et s’apprête à lancer une nouvelle version en juin.

Utilisatrice de véhicule électrique depuis 2021, Natacha Burahee, fondatrice d’Oriway, s’est rapidement confrontée au problème de la recharge. « Avec un véhicule thermique, on trouve une station essence, on choisit son carburant, on paye et on repart aussitôt. C’est plus compliqué avec l’électrique. La borne peut déjà être occupée, les connecteurs ne sont pas toujours adaptés et les infrastructures ne délivrent pas la même puissance, si bien que la pause peut durer entre quinze minutes et deux heures », explique-t-elle.

Ce constat l’a conduite à créer Oriway en juin 2023. Depuis lors, l’entrepreneuse et son équipe n’ont cessé de fiabiliser l’information en temps réel et d’ajouter des critères de préférence pour accompagner les utilisateurs dans le choix des bornes. Pas besoin de carte, ces derniers peuvent démarrer leur recharge depuis l’application et bénéficier des tarifs des opérateurs. « Nous prenons simplement une commission pour la mise en service », précise la dirigeante.

Noter une recharge, prendre une photo, louer sa borne… Pour se différencier, la start-up a mis au point un programme de fidélité récompensant les contributions des utilisateurs, leur donnant droit à une cagnotte transformable en bons d’achat dans les enseignes du quotidien. Elle vise cinq mille utilisateurs d’ici la fin de l’année et envisage une levée de fonds pour accélérer son développement.