Couverture du journal du 25/11/2022 Consulter le journal

Musique : La Folle journée de Nantes maintenue malgré le Covid

La 27e édition de ce festival populaire de musique classique est maintenue dans les 20 villes participantes en Pays de la Loire, bien que quelque peu adaptée à Nantes. Au programme cette année, Schubert le Voyageur.


René Martin

René Martin coordonne la programmation avec les communes et les conservatoires © Le Crea

Que les mélomanes ligériens de tous âges se rassurent : le Covid n’aura pas eu raison de la Folle Journée de Nantes 2022. Le festival populaire de musique classique se déroulera dans une vingtaine de villes et communes en région Pays de la Loire du 21 au 23 janvier et à Nantes du 26 au 30 janvier. Il mettra à l’honneur Frantz Schubert, le voyageur.

L’intégralité de la programmation est maintenue en région. À Nantes en revanche, les concerts du kiosque, dans le hall, à la croisée des différentes salles de la Cité des Congrès, sont annulés. 190 représentations auront lieu sur les 220 initialement prévues et les concerts scolaires sont reportés en juin. L’an dernier, en raison de la crise sanitaire, la Folle Journée avait été décalée en mai avec des concerts dans l’ensemble des villes mais en nombre réduit.

Des concerts de 45 minutes

Créée en 1995 par René Martin et le Conseil régional des Pays de la Loire pour démocratiser la musique classique, la Folle journée est accessible à tous les budgets (de 2 à 12 €), accueillant les plus grands musiciens du monde pour des concerts de 45 minutes. Déclinée en région depuis 2003, l’événement est désormais décentralisé dans 20 communes des Pays de la Loire. Ces deux dernières années, la Région a étendu son partenariat à quatre villes supplémentaires : Châteaubriant, les Sables d’Olonne, Ancenis-Saint-Géréon et Château-Gontier sur Mayenne, auxquelles il faut ajouter cinq communes associées. La Région consacre ainsi un budget de plus d’1,5 M€ à cette nouvelle édition. Au total 1 000 artistes internationaux se produisent sur tout le territoire le week-end qui précède les journées nantaises.

Artistes en résidence

« Les communes mettent à disposition gratuitement leurs salles de spectacles et reçoivent les musiciens en résidence », indique René Martin. La programmation est adaptée à la configuration et à la capacité des salles. Et les villes ne sont pas choisies au hasard. Mais en fonction de leur pratique de la musique et de la présence d’écoles de musique et de conservatoires. Car il ne s’agit pas de faire un copié-collé des concerts donnés à Nantes. La Folle Journée adapte sa programmation à la participation de musiciens amateurs. « En cartographiant le territoire, j’ai découvert une région très musicienne comptant plus de 80 harmonies », indique le directeur artistique. Ce qui a permis au festival de s’ancrer durablement et de démultiplier la programmation en y intégrant des amateurs. Ils sont ainsi chaque année près de 2 000 musiciens ligériens à participer à l’événement.

Mobilisation en Vendée

Romain Leleu et son sextet se produiront au Vendéspace avec Vendée cordes et l’Harmonie des jeunes de Vendée © TBaltes_BD

En Vendée, le Conseil départemental sa mobilise depuis 15 ans : l’école de musique de Vendée a initié deux orchestres qui se préparent toute l’année à ce festival : Vendée cordes (100 musiciens) et l’orchestre d’Harmonie des jeunes de Vendée (120 musiciens). Ils accompagneront le trompettiste Romain Leleu et son sextet le 29 janvier au Vendéspace à la Roche-sur-Yon. Aux Sables d’Olonne, qui accueille le festival pour la troisième année en associant les élèves de son conservatoire aux concerts, La Folle journée fait partie des temps forts de la programmation culturelle. « Nous attendons 4 000 spectateurs sur trois jours, indique Jean-François Dejean, adjoint au maire en charge de de la culture. « En région, ce sont les artistes qui rencontrent le public. À Nantes, c’est le public qui va voir les musiciens », résume René Martin.

 

LA FOLLE JOURNEE DE NANTES EN REGION DES PAYS DE LA LOIRE

• Du 21 au 23 janvier 2022 dans 20 communes des Pays de la Loire. Le 29 janvier au Vendéspace à la Roche-sur-Yon. Du 26 au 30 janvier à Nantes à la cité des Congrès. En mai 2022 à l’Ile d’Yeu.
• Tarifs accessibles à tous avec des billets de 2 à 12 €
• 20 communes partenaires :
En Loire-Atlantique : Savenay /Saint-Nazaire / Ancenis /Châteaubriant
En Vendée : Challans / La Roche-sur-Yon /Fontenay-le-Comte / Les Sables d’Olonne / L’île d’Yeu Vouvant / Les Herbiers
En Maine-et-Loire : Cholet / Fontevraud / Saumur /
En Mayenne : Laval /Château-Gontier / Saint-Berthevin
En Sarthe : Sablé-sur-Sarthe / La Flèche / Le Lude / Auvers-Le-Hamon