Couverture du journal du 12/08/2022 Consulter le journal

Kelepoq mise sur le BtoB pour grandir

Créée à Noirmoutier en 2020, la plateforme Kelepoq chine des photos anciennes en noir et blanc, les restaure puis les distribue en ligne en qualité galerie.

L'intérieur du restaurant le "Terre Neuvas" à Rouen. © Kelepoq

« Nous avons lancé le projet en plein Covid, se souvient Camille Boilot, directrice opérationnelle. Je me suis associée à mon père et à un photographe professionnel qui opère depuis la Bretagne. Le tirage et l’encadrement sont réalisés en Bourgogne », précise-t-elle. À l’été 2020, l’entreprise ouvre une première boutique éphémère à Noirmoutier. Une opération reconduite l’été suivant et qui essaime jusqu’à Paris en fin d’année. « Il y a un intérêt à être distribué physiquement, remarque l’entrepreneuse. C’est par là que passe l’émotion des photographies. Nous multiplions les partenariats et serons au Luxembourg de septembre à décembre. » Elle ajoute : « Nous sommes aussi sollicités pour de la restauration sur-mesure. Récemment, un restaurant de Rouen nous a demandé de coloriser en partie des photos afin de personnaliser sa déco intérieure ». La jeune pousse, qui visait au départ un public BtoC, s’intéresse en parallèle aux professionnels. « Avec un panier moyen de 100 € et un coût d’acquisition élevé, nous avons décidé d’adresser une cible BtoB pour une approche plus pérenne du modèle ». Au 1er trimestre 2022, Kelepoq a recruté cinq agents commerciaux sur toute la France pour démarcher les hôtels, restaurants, décorateurs… L’entreprise vise un chiffre d’affaires de 100 000 € cette année.