Couverture du journal du 27/05/2022 Consulter le journal

InVirtus lève 1,2 M€ et accélère à l’international

Spécialiste de la géolocalisation en milieu industriel, la start-up InVirtus propose une solution de traçage d’équipements, en intérieur comme en extérieur.

InVirtus

© InVirtus

À la fois hardware et software, l’outil permet au client final de localiser en temps réel, grâce à une plateforme disponible sur tablette, ordinateur ou smartphone, la position des objets équipés du capteur ainsi que l’historique de leurs mouvements. Le tracker peut être installé sur des équipements de tailles diverses, allant de postes à souder ou de véhicules à des sous-ensembles en flux de production ou encore des pièces plus volumineuses destinées à l’industrie. À la clé : une réduction des pertes de temps et d’argent liées à la recherche des objets. InVirtus dit attendre « un retour sur investissement proche de six mois chez ses utilisateurs ». La solution a déjà été adoptée par de grands groupes industriels comme Airbus, Thales ou les Chantiers de l’Atlantique.

Fondée en 2018 et basée à Nantes, InVirtus vient d’annoncer une levée de fonds d’1,2 M€ qui doit lui permettre d’accélérer son déploiement à l’international, notamment au Benelux et en Allemagne. « L’autre objectif, c’est de poursuivre les efforts de R&D sur le développement d’un tracker à couverture mondiale autonome, fonctionnant à l’énergie solaire », explique Frédéric Belhache, directeur général. La société ambitionne de tripler son chiffre d’affaires pour 2022, grâce notamment à l’arrivée de deux commerciaux germanophones, portant les effectifs à 15 collaborateurs.