Couverture du journal du 26/11/2021 Consulter le journal

HGCT lance un calculateur certifié pour l’empreinte carbone de ses bétons

Le fabricant vendéen de ciments décarboné HGCT met à la disposition des constructeurs un calculateur permettant de mesurer en ligne le bilan carbone de l'emploi des bétons Hoffmann green sur un projet.

HGCt usine 2

Le calculateur d'HGCT est baptisé Phare, en référence à sa localisation en Vendée et à sa future usine verticale, actuellement en construction à Bournezeau (85) ©HGCT

La nouvelle réglementation environnementale, dite RE 2020, qui sera mise en œuvre au 1er janvier 2022, va obliger les acteurs de la construction à prendre en compte le bilan carbone intégral d’un bâtiment et ce pendant toute sa durée de vie : de la fabrication des matériaux en passant par leur mise en œuvre jusqu’à leur destruction et leur recyclabilité. Si les ciments fortement décarbonés de Hoffmann Green Cement Technologies (HGCT) apportent une alternative prometteuse au béton traditionnel du fait de leur fabrication sans clinker et sans four ni cheminée, restait à mesurer l’impact carbone objectif de leur emploi dans de futurs chantiers. Le fabricant de Chaillé-Les-Ormeaux a donc – au même titre que la filière béton traditionnelle – lancé un calculateur en ligne de l’empreinte carbone de toutes les parties d’ouvrages utilisant du béton Hoffmann. « Nous allons prouver que le béton est tout sauf « has been » en matière environnementale dans la construction », lance David Guglielmetti, directeur du développement d’HGCT. « Le bois n’est pas une baguette magique. »

Le calculateur HGCT certifié par l’Inies

Ce calculateur constitue une aide à la décision pour les acteurs de la construction. Chaque produit de la gamme a fait l’objet d’une fiche technique normalisée (dite FDES) certifiée par l’Inies, la base de données des matériaux validés par le CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment). La FDES définit les résultats de l’analyse de cycle de vie d’un produit ainsi que des informations sanitaires dans la perspective du calcul de la performance environnementale et sanitaire du bâtiment pour son éco-conception. Les FDES constituent ainsi un outil multicritère majeur permettant d’aider les professionnels dans leurs choix pour rendre un bâtiment plus durable, avec des impacts limités sur l’environnement, tout en créant une ambiance saine pour les futurs utilisateurs.

HGCT compte aussi la phase amont dans les calculs d’impact

Hébergé sur un portail dédié et sécurisé sur le site Internet d’Hoffmann Green Cement, le calculateur baptisé Phare (en référence à sa localisation en Vendée et à sa future usine verticale en construction) est un outil gratuit et facile d’utilisation permettant de calculer toutes les parties d’ouvrages fabriquées à base des technologies d’Hoffmann, actuelles et futures. Cet outil se caractérise notamment par son degré de précision avec la possibilité de choisir des éléments constructifs (voiles, planchers, poteaux, poutres, etc.) et diverses caractéristiques (résistances et consistances du béton, densités d’acier, épaisseurs, etc.). Phare a été développé en partenariat avec le cabinet nantais Evea, spécialiste de l’analyse de cycle de vie (ACV) et de ses applications pour la recherche et l’industrie, et homologué par le cabinet vérificateur Elys Conseil. Le calculateur permet de prendre aussi en compte le transport, l’usage d’une toupie, d’une grue, de coffrages et de leur réemploi, la main-d’oeuvre nécessaire et la fin de vie des matériaux (destruction et recyclage).

HGCT veut faire tomber les a priori

« C’est un outil objectif qui a l’avantage de mettre de côté les a priori positifs comme négatifs de nous-mêmes, des constructeurs et des concurrents vis-à-vis d’un nouveau matériau », explique David Guglielmetti. « Il permet de revoir ce qui pèse lourd dans un bilan carbone et d’ajuster ses choix en fonction. » Ce que confirme Amandine Debrand, responsable RSE et développement durable du groupe parisien de construction GCC. « Phare, à l’instar des autres calculateurs existants dans la construction, permet de calculer de façon objective le bon équilibre entre performance économique, environnementale et énergétique. C’est un outil précieux pour nous faire gagner du temps pour générer des FDES plus bas en termes d’impact C02 ». Appliqué à lui-même pour les phases amont de production, l’outil a permis à HGCT de faire livrer les laitiers (eaux résiduelles contenant des impuretés de minerais de fer issues des hauts fourneaux pour la fabrication de l’acier) rentrant dans la recette de ses ciments par bateau plutôt que par camion. De quoi faire mentir l’adage des cordonniers…