Couverture du journal du 03/02/2023 Le magazine de la semaine

Fungir, l’anémomètre made in Loire-Atlantique

2019, baie de Pont-Mahé sur la commune d’Assérac, au nord du département : Julien Lelong fatigue de voir ses anémomètres régulièrement tomber en panne. Ce kitesurfeur chevronné commence alors par lancer une application gratuite, GoWind, dans laquelle sont référencés des dizaines d’anémomètres. De là lui vient l’idée de créer son propre boîtier électronique, fabriqué à bas coût.

Fungir

© Fungir

L’auto-entrepreneur utilise différents capteurs du marché pour récupérer un maximum de données du vent, et ainsi naît Fungir (gir pour girouette), fabriqué 100 % en local. Passé par le Bluelab de Saint-Nazaire pour pitcher la conception de son objet connecté et s’assurer un POC (Proof of concept), Julien Lelong voit rapidement la demande affluer en 2021 avec près de 200 clients en local qui lui passent commande. Des pratiquants de parapente, en montagne, s’y intéressent aussi et le site Meteoparapente.com, entre autres, lui commande dans la foulée 50 exemplaires logotés. D’autres spots de kitesurf lui font de l’oeil par la suite, comme au Maroc où certaines plages sont propices à la pratique de ce sport. L’objectif de Julien Lelong est désormais de rassembler suffisamment de capital pour prototyper le produit en vue d’une fabrication en série selon les standards du marché. Ce chef de projet informatique dans le secteur bancaire compte faire appel à une entreprise spécialisée en IOT (Informatique des objets) qui pourrait travailler un rétro-engineering du produit, permettant à ce dernier d’être distribué au sein d’enseignes de sport généralistes ou sur des sites en ligne spécialisés.