Couverture du journal du 02/12/2022 Consulter le journal

Eurial renaît de ses cendres à Luçon

Après la reprise de son activité en mars dernier, l’usine Eurial de Luçon, touchée par un incendie accidentel en février 2020, a été officiellement inaugurée le 21 octobre dernier.

Eurial, Luçon

© Agrial

La reconstruction avait été lancée trois mois après le sinistre qui avait détruit 4 000 des 16 000 m² que comptait la fromagerie. L’usine spécialisée dans la production de mozzarella pour pizzas a été agrandie. Propriété du groupe nantais Eurial (la branche lait de la coopérative agricole normande Agrial), ses capacités de production ont en effet augmenté de 50 %. L’objectif est de produire annuellement 24 000 tonnes de mozzarella à l’horizon 2024, contre 16 000 tonnes auparavant. « Cela représente une collecte de 200 millions de litres de lait » précise le communiqué d’Agrial, « soit l’équivalent de la production laitière de 300 agriculteurs-adhérents du Sud des Pays de la Loire et du Nord de la Nouvelle Aquitaine. » Outre son extension, la fromagerie Eurial de Luçon bénéficie aujourd’hui d’un matériel de pointe permettant d’optimiser le processus de fabrication, de l’atelier au conditionnement. Le site, qui a maintenu une activité partielle durant les deux années de reconstruction, emploie 130 personnes. Une dizaine de postes sont à pourvoir pour permettre à terme un fonctionnement sept jours sur sept (contre cinq jours actuellement). Eurial commercialise la mozzarella sous les marques Cantadora et Maestrella, ainsi que sous des marques distributeurs pour l’industrie et la restauration, sur un marché en croissance de 3 % par an en France.

Avec ses fromageries de Luçon et d’Herbignac, la coopérative Agrial conforte sa position de numéro un en France sur le marché de la mozzarella, avec une production totale de 70 000 tonnes par an. Le groupe Eurial représente 40 % du chiffre d’affaires d’Agrial (6,2 Mds€ en 2021).