Couverture du journal du 27/05/2022 Consulter le journal

En pleine croissance grâce à l’innovation, Strapharm pousse les murs

Le sous-traitant vendéen, spécialiste du façonnage de compléments alimentaires, opère son troisième agrandissement à Saint-Hilaire-de-Loulay. En croissance de 15 à 20 % par an, Strapharm a recruté 15 personnes en 2021.

strapharm, compléments alimentaires

Strapharm est un façonnier spécialiste des compléments alimentaires sous forme sèche © Strapharm

Peu connu du grand public, Strapharm est l’un des leaders français de la fabrication de compléments alimentaires sur le segment de la vitalité et de l’immunité (vitamines, minéraux, anti-oxydants, huiles essentielles, plantes, protéines…). Il produit essentiellement des formes sèches (comprimés à avaler, à sucer ou à croquer, effervescents ou en poudre) pour le compte de grandes marques. Ses produits sont vendus en pharmacies et parapharmacies, dans les grandes surfaces de sport et dans le réseau des magasins bio.

Porté par l’innovation, le groupe enregistre une croissance annuelle moyenne de 15 à 20% depuis 2015. Son chiffre d’affaires s’est établi à 8 M€ en 2021 et devrait atteindre 10 M€ en 2022.

Vue de l’extension du siège social © Strapharm

Dirigé par Luc Basthiste, Strapharm a opéré 15 recrutements en 2021 – malgré un ralentissement de son activité dans la nutrition sportive en raison de la crise sanitaire – afin de poursuivre ses innovations et de renforcer sa cellule projet. Un ingénieur packaging a notamment été recruté pour trouver des alternatives écoresponsables aux emballages actuellement proposés à ses clients.

À l’étroit dans ses murs pour loger ces nouvelles recrues, la société basée sur 4 300 mètres carrés à Saint-Hilaire-de-Loulay, au nord de Montaigu, va procéder à son troisième agrandissement depuis 2017, moyennant un investissement d’1 M€.

Former un groupe leader en Europe

Le dirigeant construit 500 mètres carrés additionnels qui lui permettront non seulement de disposer de plus de surfaces de bureaux, mais aussi de réorganiser les lieux de convivialité et de disposer d’espaces de travail plus agréables pour recevoir ses clients étrangers. L’export, en croissance, représente 25 % de son chiffre d’affaires. « Nous nous sommes bien développés en Asie, au Vietnam et en Malaisie qui ont une grande appétence pour les standards français de production », précise le dirigeant.

Luc Basthiste, dirigeant de Strapharm ©Strapharm

La société a d’autres projets à l’export en lien avec Hedelab, un façonnier belge de même taille, spécialiste de la formulation de probiotiques, racheté en juin dernier avec son actionnaire majoritaire, le fonds de private equity bruxellois M80, « Dans les deux à trois ans, nous souhaitons constituer par acquisitions et croissance organique un groupe de sous-traitants leader à l’échelle européenne des compléments alimentaires, fort de 50 M€ de chiffre d’affaires et de 250 salariés », précise Luc Basthiste. Le but est de proposer innovations et services associés, de la formulation à l’approvisionnement en ingrédients en passant par le conditionnement, l’accompagnement réglementaire ou encore l’aide pour la mise sur le marché.

Chewing-gum et dentifrice en comprimé

Chewing-gum et dragées ©Strapharm

En matière d’innovations, Strapharm a été le premier et le seul en France à proposer des chewing-gums comme forme galénique que ce soit pour l’hygiène bucco-dentaire ou intégrant tout autre actif pour la santé et la vitalité. La société a lancé une filière courte en bio pour proposer des produits élaborés avec des plantes cultivées en France comme la mélisse. Elle est en train d’achever les formulations de produits à base de CBD en attendant les autorisations de mise sur le marché. Et a développé pendant la période Covid une gamme de cosmétiques sèche pour trouver des relais de croissance : Strapharm termine la mise au point de dentifrice, de gel douche et de shampooing unidose en comprimés. Une forme galénique idéale pour le treck, le bivouac ou pour les voyageurs. Reste à trouver l’emballage écoresponsable idoine. Sa dernière recrue planche sur le sujet.