Couverture du journal du 16/02/2024 Le magazine de la semaine

Consommation : les Ligériens se serrent la ceinture pour Noël 

Achats à petits prix ou en promotion sont privilégiés par les habitants de la région, comme le constate l’étude menée par la plateforme Ankorstore en partenariat avec l’institut YouGov. 

Ligériens, noël

Les Ligériens reconnaissent vouloir privilégier les commerces de proximité pour la période des fêtes. © IJ

Le comportement des consommateurs à l’approche de Noël est directement impacté par la conjoncture et la perte de pouvoir d’achat. Selon l’étude menée par Ankorstore, 44 % des habitants des Pays de la Loire avouent ressentir « un stress financier » à l’arrivée de la période des fêtes et 55 % d’entre eux vont privilégier des achats à petits prix ou en promotion pour Noël.  

Côté budget, avec 551 €, les Ligériens restent néanmoins au-dessus de la moyenne nationale de 529 €. 68 % des sondés déclarent que la première solution pour gérer leur budget pendant les fêtes de fin d’année est d’étaler leurs dépenses. Un chiffre au-dessus de la moyenne nationale (63 %). Par ailleurs, 63 % envisagent de réduire leur budget cadeaux, un score supérieur de trois points à la moyenne nationale (60 %). Pour autant, les enfants restent largement préservés des arbitrages autour des postes de dépenses puisque 31 % des répondants déclarent qu’en dernier ressort ils n’offriront des cadeaux qu’aux enfants. Pour la moitié des habitants des Pays de la Loire, la troisième option privilégiée consiste à réduire le budget alimentaire.  

Commerces de proximité privilégiés 

Autre enseignement de l’étude, « bien que les centres commerciaux, les grandes enseignes et les sites de vente en ligne restent plébiscités pour les achats de Noël, cette année 62 % des habitants des Pays de la Loire envisagent de faire une partie de leurs achats dans un commerce de proximité. Une nouvelle encourageante pour ces derniers qui sont, au niveau national, 21 % à considérer que la concurrence des géants de la distribution et du e-commerce sera la principale difficulté en cette fin d’année, légèrement derrière la diminution du pouvoir d’achat (27 %) », souligne Ankorstore. 

41 % ont d’ailleurs anticipé un resserrement budgétaire des consommateurs en envisageant une dépense inférieure à l’an dernier. En outre, 55 % déclarent être attentifs à leur stock pour ne pas s’exposer financièrement, favorisant pour 33 % le réassort de dernière minute.