Couverture du journal du 26/11/2021 Consulter le journal

Célérifère lance son casier branché

Le concepteur et fabricant de trottinettes électriques éco-concues vient d'achever la mise au point de son casier à trottinette. Célérifère offre ainsi aux entreprises et collectivités une solution de mobilité complète offrant le stockage et le rechargement des trottinettes Imi aux usagers.

Casier trottinette Célérifère

Le casier Célérifère est conçu pour ranger et recharger la trottinette Imi et son équipement personnel ©Célérifère

Après avoir lancé sa trottinette éco-conçue, Célérifère lui adjoint une solution de stockage et de rechargement. La start-up de Dompierre-sur-Yon a mis au point avec le fabricant choletais Akaze, un casier en bois permettant de ranger sa trottinette et son équipement tout en offrant de la recharger en même temps. L’accès est protégé soit par un cadenas personnel soit par une serrure connectée qui permet de réserver son casier en ligne. Distribué par Akaze, ce casier est dédié au modèle Imi, la trottinette réparable en bois et totalement made in Pays de la Loire, imaginée par Karim Tarzaim, dirigeant de la start-up. La conception des casiers a bénéficié l’an dernier d’un coup de pouce du fonds Specifik. Il est destiné a équiper entreprises et collectivités, les deux marchés cibles de Célérifère qui entend bien proposer des solutions de micro-mobilité durables aux collectivités en opposition aux produits d’importation équipant les flottes en libre-service.

Professionnels et particuliers

Ses premières Imi sont en test à La Roche-sur-Yon (85) et à Vertou (44) et dans une dizaine d’entreprises. Le fabricant vendéen, qui a mis ses nouveaux modèles en conformité avec le décret vélo (éclairage permanent avant/arrière), entame aussi la commercialisation de sa trottinette V2 auprès des distributeurs de vélos et autres engins de mobilité urbaine aux particuliers.

Célérifère a débuté la fabrication en série de cette nouvelle version avec l’objectif de commercialiser entre 100 et 300 unités de sa trottinette électrique en 2022 au prix catalogue de 1 500€ HT. Un objectif que la start-up s’était fixé pour 2021. «Le Covid a retardé d’un an notre business plan, explique Karim Tarzaim. Mais nous comptons sur le marché des particuliers pour recoller avec nos objectifs le plus vite possible ». Conçue comme un véritable engin de transport, l’Imi est éco-conçue, réparable, recyclable et dotée d’une batterie amovible pour faciliter son rechargement. 90% des éléments sont produits par des PME dans un rayon de 50 km. L’assemblage en série de l’engin est assuré par des apprentis en situation de handicap. Désormais, aux quatre associés-fondateurs, tous bénévoles et ayant conservé chacun son activité professionnelle, s’ajoutent deux apprentis pour assurer la communication et les montages à la demande.