Couverture du journal du 22/10/2021 Consulter le journal

Beneteau conçoit un mobil-home waterproof

Le fabricant vendéen a conçu pour sa marque IRM, un mobil-home résistant à une montée des eaux d'un mètre au-dessus du plancher. Les matériaux qui le composent résistent au moins 24 heures aux inondations.

Beneteau Mobilhome waterproof

Le mobil-home waterproof a été immergé pendant 24 heures à la Bégaudière (85) dans la piscine de l'une des usines Beneteau © IRM

On connaît Beneteau pour ses bateaux. Moins pour ses mobil-homes. Sa division habitat regroupe les marques O’hara, IRM et Coco sweet, représentant 850 salariés (hors intérim) et 193 M€ de chiffre d’affaires en 2020 (16 mois) sur huit sites industriels en France dont cinq en Vendée. Il dispose également d’une usine en Italie, à Bologne. Avec plus de 10 000 mobil-homes fabriqués par an, le groupe est le leader européen sur le secteur de l’habitat de plein air. Pour conserver le leadership, réduire son empreinte carbone et coller aux attentes des professionnels, Beneteau habitat fait feu d’innovations. Après le green mobil-home, 100% recyclable, utilisant des matières premières naturelles (bois, bambou, chanvre, lin et coton), des matériaux issus du recyclage et économes en énergie, le fabricant vendéen lance un mobil-home waterproof. IRM a conçu et testé le premier mobil-home résistant à une montée des eaux d’un mètre au-dessus du plancher. Tout en maintenant les fonctions d’usage habituelles, les composants du mobil-home ont été remplacés par des solutions résistantes à l’eau. Objectif : faire face aux aléas climatiques rencontrés par les propriétaires de campings et notamment le nombre croissant d’inondations après de fortes pluies, mais aussi répondre aux préoccupations des assureurs de la filière.

Beneteau a testé son mobil-home waterproof en piscine

Le mobil-home waterproof a été conçu avec des matières résistantes à l’eau : plancher bois vernis, contre-plaqué mural qualité marine, meubles bas métalliques, cloisons hydrofuges avec revêtement stratifié étanche ou encore chaises et canapé en polypropylène. L’agencement a été pensé avec des éléments en hauteur : chauffage par panneaux rayonnants suspendus au plafond, prises et interrupteurs positionnés à plus d’un mètre du sol, réfrigérateur au dessus du plan de travail, rangements suspendus dans les chambres et la salle d’eau. Enfin, l’isolation et la ventilation ont été adaptées : les murs sont isolés en thermobulle additionné d’une lame d’air de 42 mm et la laine de verre a été supprimée dans les planchers pour éviter la rétention d’eau.

Afin de valider la solution imaginée, l’équipe projet a immergé le mobil-home pendant 24 heures à la Bégaudière en Vendée dans la piscine de l’une des usines Beneteau, habituellement utilisée pour les premiers tests en eau des bateaux. Commercialisée depuis mai, cette solution waterproof est possible sur tous les modèles IRM. Elle sera présentée mi-octobre aux professionnels lors du salon de l’hôtellerie et des loisirs de plein air à La Rochelle.